Camer.be
CAMEROUN :: Distinction: Jean Marie Teno rejoint l’Académie des Oscars :: CAMEROON
CAMEROUN :: CINEMA
  • Mutations : Aïcha Nsangou
  • jeudi 06 juillet 2017 16:05:23
  • 7859

CAMEROUN :: Distinction: Jean Marie Teno rejoint l’Académie des Oscars :: CAMEROON

Le Franco-camerounais fait partie des nouveaux membres du collège des votants dans la catégorie documentaire.Sur son compte Facebook, Jean Marie Teno ne fait pas l’économie de sa joie. Ses mots pour remercier ses amis sont empreints d’émotion. «J’ai reçu plusieurs messages touchants qui me disaient que cette invitation amplement méritée aurait dû arriver depuis plusieurs années», écrit le documentariste, qui vient de rejoindre l'Académie des Oscars, dans la section ‘documentaire’ avant de poursuivre : «Les deux films mentionnés sur le site de The Academy sont ‘’Chef !’’ et ‘’Lieux Saints’’, tournés respectivement au Cameroun, mon pays d’origine, et au Burkina Faso, le pays des ‘Hommes intègres’. 

Je suis d’autant plus touché qu’en France où je réside depuis plusieurs décennies, cette reconnaissance n’a jamais eu lieu». Le premier cinéaste camerounais à rejoindre cette académie en profite pour faire un bref résumé des réalisations professionnelles qui auraient joué en faveur pour cette invitation. «Le film ‘Lieux saints’, une déclaration d’amour au cinéma, à Ouaga, et au Fespaco pour lequel je me suis inlassablement investi avec mes films. Chef !, qui aura bientôt 20 ans, est aussi une histoire d’amour pour cette terre qui m’a vu naître il y a plus de 60 ans et qui est dans un processus d’autodestruction collectif lié à une attitude généralisée de servitude volontaire», écrit celui qui fait partie des 774 nouveaux membres invités à décerner des prix pour la 90ème édition des Oscars dont la cérémonie aura lieu le 4 mars 2018 à Los Angeles.

Né en mai 1954 à Famleng, près de Bandjoun dans l’Ouest Cameroun, Jean Marie Teno s’est imposé au fil des années comme une voix qui compte dans le secteur du documentaire au Cameroun, en Afrique, mais aussi dans le monde. 

C’est en 1983 que cet ancien étudiant de la communication audiovisuelle à Valenciennes a réalisé son premier court métrage documentaire, «Schubbah». En 2013, le cinéaste réalise «Une feuille dans le vent».
Ce documentaire est une sorte de longue interview à la fille d’Ernest Ouandié, qui raconte son enfance tumultueuse. Le documentaire sera sélectionné dans plusieurs festivals.

Parmi les nouveaux entrants choisis dans 57 pays, 39% représentent la gent féminine. Dans cette longue liste, on retrouve des Africains tels Omar Sy (acteur franco-sénégalo-mauritanien: Inferno, Intouchables), Judy Kibinge (réalisatrice kenyane), John Akomfrah (réalisateur ghanéo-britannique) ou encore le Burkinabé Idrissa Ouédraogo.

C’est en 1927 que l’Académie des arts et sciences du cinéma a été créée. Avec ces nouvelles invitations, ils sont désormais 7 774 membres à siéger au sein de cette académie qui compte 17 branches professionnelles.

06juil.
Lire aussi dans la rubrique CINEMA
Vidéo