Camer.be
OUGANDA : VISION 2050 du secteur énergétique
OUGANDA :: SOCIETE
  • Camer.be : H.S
  • dimanche 22 novembre 2015 11:49:32
  • 4538

OUGANDA : VISION 2050 du secteur énergétique

WWF Uganda a présenté à Entebbe le 20 novembre 2015 le rapport sur le secteur énergétique, visant la couverture à 100% des besoins énergétiques du pays par les sources d’énergies renouvelables à l’horizon 2050. C‘est le premier rapport du genre sur le continent africain couvrant aussi bien les besoins en électricité, en énergie de cuisson, des industries et du transport.

A cette occasion, WWF a organisé une table ronde avec des experts nationaux et internationaux de renom représentant quelques principaux acteurs du secteur énergétique ougandais : ministère de l’énergie, la coopération allemande (GIZ), Kilembe Investment Limited (entreprise locale privée d’électricité), National Forest Authority, l’Initiative Energie durable pour tous en Ouganda, l’Agence de l’électrification rurale, la Ugandan National Association on Clean cookstoves et la Kasese District Local Government (pouvoir local)

Les experts ont reconnu l’importance stratégique de cette vision 2050 du secteur énergétique étant donné le caractère fini des ressources énergétiques fossiles dans le monde à l’instar des produits pétroliers et de l’impact de leur utilisation sur le changement climantique. Si la réalisation de cette vision semble nécessiter des développements techniques majeurs dans le secteur du transport, elle a le mérite de poser les problèmes essentiels en se projetant dans l’avenir avec des options d’atténuation des effets du secteur énergétique sur le climat. Le rapport de WWF a été inauguré officiellement par Monsieur James Baanabe Isingoma, Commissioner, représentant personnel de SE Madame Irène Muloni, Ministre des mines et de l’énergie de l’Ouganda.

L’Ouganda est l’un des pays africains où la libéralisation du secteur de l’électricité est effective avec à ce jour près de 10 entreprises régionales de l’électricité, réparties sur 7 zones de services énergétiques. Le pays a validé en juin 2015 sa stratégie Energie durable pour tous en 2030 avec l’assistance technique de l’Union Européenne, laquelle préconise des investissements cumulés avoisinant 21 milliards de dollars américains dont une partie importante pour la construction et le raccordement au réseau national d’électricité de 2400 MW de centrales hydroélectriques supplémentaires, la construction de mini et micro-réseaux électriques dans les villages isolés ainsi que la promotion des systèmes photovoltaïques domestiques.

Le rapport ougandais est téléchargeable via http://awsassets.wwf.no/downloads/wwf_uganda_s_energy_report_for_uganda.pdf

© Camer.be : H.S
22nov.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo