Camer.be
Offensive en RDC : l'Ouganda affirme avoir tué au moins 100 rebelles des ADF
OUGANDA :: SOCIETE
  • Africanews.com : Carole Kouassi
  • jeudi 28 décembre 2017 10:34:04
  • 4803

Offensive en RDC : l'Ouganda affirme avoir tué au moins 100 rebelles des ADF

Enfin un bilan après l’offensive lancée vendredi par l’armée ougandaise contre un camp du groupe rebelle Allied Defence Forces (ADF) dans l’est de la République démocratique du Congo. L’Ouganda a indiqué ce mercredi que son armée avait abattu plus de 100 rebelles ADF, accusés d’avoir tué 14 casques bleus début décembre dans cette région. Plusieurs autres auraient également été blessés dans ces raids aériens et d’artillerie.

Dans le communiqué livrant l’information, l’Ouganda a de nouveau réitéré que l’opération a été menée depuis le territoire ougandais et en accord avec les autorités congolaises.

Toutefois, la RDC a une tout autre version de cette offensive. Si les autorités congolaises reconnaissent avoir eu des concertations à ce sujet avec l’Ouganda, elles assurent cependant que les frappes de vendredi n‘étaient pas prévues et pointent un “incident grave”.

Dans la nuit du 7 au 8 décembre, 14 Casques bleus tanzaniens avaient été tués dans un raid contre leur base de Semuliki, dans la province du Nord-Kivu en RDC, non loin de la frontière avec l’Ouganda.

Il s’agissait de l’attaque la plus meurtrière contre une force onusienne dans le monde depuis 24 ans. Elle a été attribuée aux ADF, un groupe présent dans l’est de la RDC depuis 1995, qui lutte contre le régime du président Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 31 ans en Ouganda.

Mais à présent, bien d’observateurs craignent une récupération de cette attaque. Encore que depuis des décennies, l’est de la RDC aiguisent les appétits parfois démesurés de certains pays voisins, en raison de ses nombreuses richesses naturelles.

28déc.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo