CAMEROUN :: Photo truquée de Paul Biya : Quand Issa Tchiroma se fourvoie  :: CAMEROON
CAMEROUN :: Photo truquée de Paul Biya : Quand Issa Tchiroma se fourvoie  :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: MéDIA
  • La Nouvelle Expression : Nana Paul Sabin
  • vendredi 13 mars 2015 11:50:24
  • 6399

CAMEROUN :: Photo truquée de Paul Biya : Quand Issa Tchiroma se fourvoie :: CAMEROON

Dans un communiqué de presse, le Ministre de la Communication accuse plutôt un pirate d’avoir tenté de dénigrer le chef de l’Etat et l’armée camerounaise.

L’affaire de la photo truquée présentant le chef de l’Etat Paul Biya incliné devant les cercueils des soldats morts dans la guerre contre le groupe terroriste Boko haram, continue de faire des vagues. L’image grossièrement montée et publiée sur le site de la Présidence de la république le lundi 09 mars dernier a été vite retirée le lendemain quand le peuple camerounais, offusqué, s’est mis à crier au scandale. Mis au parfum de cette affaire qui bat les records de commentaires sur la toile, Paul Biya depuis son retranchement en Europe, aurait adressé, selon une source au palais de l’Unité à Etoudi-Yaoundé,  une demande d’explications à la Cellule de Communication de la présidence de la République. Le responsable de ce photomontage dont l’identité n’a pas été révélée par notre source, a fait savoir que son intention était de créer un lien par l’image, entre la cérémonie et Paul Biya, le chef suprême des armées qui était représenté à la cérémonie de levée du corps par le Ministre de la défense. «Une explication trop légère qui ne va pas empêcher que des têtes tombent», indique  source de La Nouvelle Expression.

En attendant les probables sanctions, une réunion tenue mercredi dernier à Etoudi en présence de certains membres du Gouvernement, a permis d’échafauder un gros mensonge pour sauver ce qui peut encore l’être de la dignité du Chef de l’Etat qui a la triste réputation de répondre toujours aux abonnés absents lors des cérémonies de levée du corps des militaires tués au front. Aussi, Issa Tchiroma, le Ministre de la Communication, a-t-il été commis pour mettre en musique l’opération «Kilav». Le porte parole du Gouvernement a donc pondu avant-hier, un communiqué presse dans lequel il accuse les pirates d’avoir hacké le site de la présidence pour nuire au Chef suprême des armées et ses hommes qui sont engagés dans une guerre contre le groupe terroriste Boko Haram.

«Toute vérification faite, la fausse nouvelle attribuée au site officiel de la Présidence de la République, résulte d’un grossier montage photographique qui est l’offre d’un pirate informatique entré par infraction sur ledit site et sans doute mû par la volonté de porter atteinte à l’honneur et à la dignité du Chef de l’Etat, de nos forces de défense et de sécurité et de la nation camerounaise tout en entière. Cette ignoble manœuvre intervient au moment où le peuple camerounais dans son ensemble, a décidé de former une union sacrée autour du chef de l’Etat et des forces de défense et de sécurité dont il est le chef, pour sans doute créer la diversion et la distraction, tenter de saper le moral des troupes sur le front de guerre et de démobiliser la nation toute entière dans le formidable élan de solidarité qu’elle est en train de manifester», explique Issa Tchiroma dans son texte.

Cette thèse de piratage du site officiel de la Présidence de la République est difficile à défendre quand on se souvient des différentes manœuvres qui ont abouti au retrait définitif du site de l’article querellé. Quand le mardi 10 mars 2015, les internautes de plus en plus nombreux commencent à dénoncer le photomontage, le webmaster du site a retouché l’article en supprimant la photo de Paul Biya et en changeant le titre de l’article qui était passé de «Le Chef de l’Etat rend hommage aux soldats tombés sur le champ d’honneur», à «L’hommage de la nation aux soldats tombés sur le champ d’honneur».

Peu de temps après, l’article qui était resté avec uniquement les cercueils des victimes recouverts du drapeau national, est aussi retiré du site. Depuis, plus rien sur le site à propos de la cérémonie de levée du corps présidée le vendredi 06 mars dernier à la cours d’honneur du quartier général de Yaoundé par le Ministre délégué à la présidence de la République chargé de la défense, Alain Edgar Mebe Ngo'o. «Quel est ce pirate qui prend tout son temps pour publier un photomontage, revient après retirer la photo de Paul Biya et la remplace par une autre qui n’est qu’une partie de la première photo, en conservant le même article ? Je crois que les explications du Ministre Issa Tchiroma sont trop grosses pour être acceptées», analyse un spécialiste de la cybercriminalité…

© La Nouvelle Expression : Nana Paul Sabin
13mars
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo