Can 2021:  Élèves et étudiants mobilisés pour le match d'ouverture floués  sur les  2000 FCFA promis
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Can 2021: Élèves et étudiants mobilisés pour le match d'ouverture floués sur les 2000 FCFA promis :: CAMEROON

Des dizaines de milliers d'élèves des lycées et collèges ;  des milliers d'étudiants des universités de Yaoundé 1 et 2  instrumentalisés par le pouvoir de Yaoundé pour occuper le stade d'Olembe lors du match inaugural de la 33 ème Coupe d'Afrique des Nations ( CAN),  se disent grossièrement abusés. Tous n'ont pas reçu les 2000 FCFA promis par les organisateurs de la mascarade de dimanche dernier. 30 000 billets d'entrée au stade d'Olembé, achetés par le gouvernement, et distribués aux milliers de collégiens, lycéens et étudiants de Yaoundé, et aux militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais ( Rdpc). Objectif : remplir le stade lors de la cérémonie d'ouverture ( Cameroun - Burkina Faso ), pour rendre un culte à Paul BIYA, l'adorer, l'acclamer à rompre, comme pour dire qu'il est très aimé de ses populations, et que ce dernier est en communion avec elles.

Passée cette mascarade à laquelle même des élèves et étudiants mineurs ont été embarqués, c'est maintenant le temps des pleurs et des lamentations. Tout le monde n'a malheureusement pas eu droit aux 2000 francs CFA promis. D'aucuns crient déjà à la roublardise des organisateurs. Plus choquant encore, même des élèves- professeurs de l'Ecole Normale Supérieure ( ENS) de l'Université de Yaoundé I, ont pris part à ce feuilleton humiliant pour leur très prestigieux statut, en se faisant embarquer pour une insignifiante somme de 2000 francs CFA après laquelle ils en sont d'ailleurs  encore à courir. " Je ne prendrai plus jamais part à leur cinéma- là.  Ce sont des truands. Ils nous ont fait dépenser pour rien. Ils nous ont volé notre temps et notre dignité, et aujourd'hui, ils se moquent de nous. Même les 2000 francs CFA promis, nous n'avons pas ", hurle de colère, un groupe d'élèves- professeurs de l'ENS de Yaoundé. Même s'ils avouent ne pas en avoir la certitude, ils soupçonnent cependant les leaders des Associations étudiantes d'avoir fait main basse sur leur argent.

Dans les lycées et collèges, nous assistons aux mêmes lamentations. On avoue avoir été floués. Accusé et acculé par ses camarades qu'il a embarqués dans l'aventure d'Olembé, un leader estudiantin se défend de n'avoir lui-même reçu jusqu'à présent, et se dit aussi floué par les initiateurs du projet. Ministre des Arts et de la Culture,  Pierre Ismaël BIDOUNG MPKATT est donné comme chef d'orchestre du funeste projet.

Honte aux étudiants camerounais, dont des élèves- professeurs, des étudiants en cycle Master qui aujourd'hui cautionnent la prostitution et la  corruption morale, pour demain se muer sans fond idéologique,  en opposants, lorsqu'ils seront sans emploi. 

La nausée !

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo