Zéphyrin Koloko du journal L'Avenir offre des fournitures scolaires aux enfants des journalistes
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Zéphyrin Koloko du journal L'Avenir offre des fournitures scolaires aux enfants des journalistes :: CAMEROON

Geste de coeur magnifique du directeur de publication (DP) du journal L'Avenir, Zéphyrin Koloko, par ailleurs PDG de l'Agence de Camerounaise de Communication.

En ce vendredi, 20 août 2021, à deux semaines de la rentrée scolaire 2021, notre confrère Zéphirin Koloko, DP de L'Avenir, un  bihebdomadaire paraissant à Yaoundé la capitale politique du Cameroun, a offert de nombreuses fournitures scolaires à plusieurs dizaines de journalistes de la presse à capitaux privés, afin d'alléger leurs charges financières relatives à la rentrée scolaire de leurs enfants.  

Camer.be a d'ailleurs  bénéficié de ce geste magnanime du DP Zéphyrin Koloko, par le biais de  votre reporter.  La cérémonie qui a drainé grand monde des médias, a eu lieu  au siège du Réseau des patrons de presse du Cameroun ( Repac), sis au quartier Nkolndongo à Yaoundé. Le promoteur de l'initiative compte ainsi apporter son soutien à ses confrères de la presse à capitaux privés, en proie à l'irrégularité et à la modicité des salaires ( pour les cas où ils existent). Une situation aggravée depuis 18 mois, par  la crise sanitaire liée au Coronavirus.

Le paquets minimums  reçus par les journalistes bénéficiaires pour leurs enfants, étaient constitués de cahiers, de sacs d'école, de stylos, crayons,  de boîtes  académiques, de  calculatrices. Certains directeurs de publication, membre du Repac, ont en plus de ces fournitures scolaires, reçu un appui financier de 100 mille francs CFA. La cérémonie a eu lieu en présence de Xavier Messe, le plus illustre nom de la presse camerounaise. 

Pour son allocution de bienvenue, François Mboké le président du Repac a salué le geste magnanime de Zéphyrin Koloko, et appelé les journalistes à la solidarité. " Ce qui nous fait gravement défaut, c'est la solidarité. Il ne faut jamais se mettre en marge lorsqu'un confrère est en difficulté, parce que même injustement, ce qui lui arrive aujourd'hui, peut aussi vous arriver demain", a-t-il averti, avant de déclarer que le Repac fait du lobbying auprès du gouvernement et autres partenaires, pour une presse économiquement viable, et pour le bien-être des journalistes. " Mais nous travaillons aussi pour une presse respectueuse de la déontologie,  de l'éthique du métier, et qui respecte la vie sociale et la vie privée", a-t-il cependant ajouté.

Pour  Zéphyrin Koloko le DP du journal L'Avenir, et  promoteur de l'initiative de distribution des fournitures scolaires aux journalistes, il est juste question de les soulager des charges scolaires de son mieux.  "C'est une contribution symbolique, un geste de cœur. Je n'ai pas la prétention d'avoir résolu les problèmes de rentrée scolaire des confrères.  Personne ne peut tout faire tout seul. Ceux qui ont aussi au-delà de leurs besoins, peuvent faire autant. Il est évident  qu'avec la pandémie du Covid-19, la presse à capitaux privés déjà en difficulté, a encore été très affectée", dira-t-il, avant promettre que des bourses de 100 mille francs seraient offertes l'an prochain, aux journalistes de la presse à capitaux privés dont les enfants auront eu au moins 12 de moyenne en fin d'année. 

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo