Outrage au chef de l’État : Un an de prison ferme pour trois accusés
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Outrage au chef de l’État : Un an de prison ferme pour trois accusés :: CAMEROON

Clément Bonda Ytembe, André Boris Wameni et Flavy Kamou Wouwe sont désormais fixés sur leur sort. Les trois hommes poursuivis pour outrage au président de la République, outrage aux corps constitués et fonctionnaires et pour diffusion des images portant atteinte à l’intégrité publique, conformément à l’article 78 relatif à la cybercriminalité ont écopé chacun de 12 mois d’emprisonnement ferme.

Au cours du délibéré rendu à l’issue de l’audience d’hier, jeudi, 17 juin par le Tribunal de première instance de Mbanga, les trois accusés doivent également payer 500 000Fcfa d’amende et s’acquitter des dépens s’élevant à 32 100Fcfa. Une décision à laquelle les avocats de la défense ont immédiatement interjeté appel.

Les trois hommes sont condamnés après qu’une vidéo présentant Clément Bonda Ytembe, prononçant des propos discourtois à l’endroit du chef de l’État et des membres du gouvernement, soit devenue virale sur les réseaux sociaux. D’après Me Fabien Kengne, conseil de la défense, « l’acteur principal de la vidéo, Bonda Ytembe a été interpellé par les éléments de la gendarmerie de Njombé mardi (08 juin 2021) soir alors qu’il allait acheter la bière à son père.

Ils l’ont brutalisé et cassé la bouteille de bière qu’il avait en main. Ses deux coprévenus Wameni et Kamou ont été interpellés à leur lieu de service le lendemain, mercredi à 11h, à la Php et conduits à la compagnie de gendarmerie de Mbanga qui, après enquête, ont été déférés devant le procureur qui les a mis sous mandat de dépôt à la prison principale de Mbanga », explique l’avocat. Dans ses plaidoiries, la défense avait requis l’acquittement des prévenus placés sous mandat de dépôt le 12 juin. Une défense qui n’a pas prospérée.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo