Infinity Douala: Objectif Atteint pour les Djoums
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Infinity Douala: Objectif Atteint pour les Djoums :: CAMEROON

La première session de (trans) formation mise sur pieds par la fratrie de coach certifiées s’est achevée ce vendredi 11 juin 2021 avec un sentiment de satisfaction.
Elles sont cinq, quatre filles et une maman toutes des coachs certifiées en développement personnel d’origine camerounaise. Installées en France depuis une dizaine d’années où elles exerçaient , Les Djoums ont décidé de s’installer au Cameroun pour désormais  y mener leurs activités.

l’événement Infinity Douala qui s’est tenu les 10 et 11 juin derniers était pour elles l’opportunité de se faire connaître du public camerounais et de réellement démarrer leurs activités dans leur pays d’origine qu’est le Cameroun. 

L’hôtel Onomo qui a servi de cadre pour cette édition a fait presque salle comble pour ce galop d’essai.

Après une étude profonde des problématiques locales, les Djoums ont pu adapter leurs formations aux  réalités camerounaises au grand plaisir des participants . Il faut dire que les formations des Djoums répondent à des problèmes précise s et comme la majorité des formations en développement personnel , permettent de ressortir le meilleur de soit dans le souci d’être plus performant autant en entreprise qu’en affaires ou encore dans la vie personnelle .

Il était question pour cette première édition de marquer les esprits, se faire connaître du public camerounais qui constitue leur cible actuelle afin d’implanter une filiale locale de formation et de coaching «  on va s’installer dans plusieurs pays d’Afrique francophone mais comme nous sommes camerounaises , nous avons décidé de le faire dans notre pays d’origine » explique Sandra Djoumessi , l’une des Djoums.

après les deux jours qu’ont duré la session des 10 et 11 juin , c’est un sentiment de satisfaction qui est partagé par les Djoums qui pensent remettre l’exercice dans les prochaines  semaines étant donné que visiblement les attentes sont grandes , le besoin est réel et les solutions sont connues.

Après cette première édition les Djoums espèrent continuer à développer leur réseau dans toute l’Afrique francophone( Côte d’Ivoire, Congo , Sénégal...) sans pour autant s’éloigner de leur objectif principal qu’est le Cameroun. A Sandra Djoumessi de préciser que   «  après cette première édition , je pense que chaque mois on organisera des sessions de formation où les gens pourront s’inscrire et venir suivre du contenu pour devenir la meilleure version d’eux même ».
Des propos qui décrivent à suffisance le satisfecit des Djoums au sortir de leur première session de formation.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo