World news CAMEROUN :: CHASSE A L’HOMME CONTRE ALBERT DZONGANG :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: CHASSE A L’HOMME CONTRE ALBERT DZONGANG :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: POLITIQUE CAMEROUN :: CHASSE A L?HOMME CONTRE ALBERT DZONGANG :: CAMEROON
  • Afrik-inform : Kevin Fotso
  • lundi 19 octobre 2020 10:47:00
  • 3296

World news CAMEROUN :: CHASSE A L’HOMME CONTRE ALBERT DZONGANG :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

L’allié de Maurice Kamto mène une vie de fugitif depuis les événements du 22 septembre dernier. Une traque policière digne des séquences de films de narcotrafiquants a été organisée pour capturer le leader politique du MRC qui était en première ligne lors des marches de contestation du mois dernier.

Quelques jours après le 22 septembre, les voisins de la cathédrale de Douala vont assister à une scène peu habituelle. Il s’agit d’un déploiement des unités de la police autour de la maison de DIEU. D’après nos sources, les forces de défense et de sécurité auraient eu des informations selon lesquelles Albert Dzongang s’y réfugiait depuis quelques jours. Pendant ce temps, sa résidence de Douala qui a été autrefois le théâtre des arrestations, sera encerclée de manière permanente par des éléments de la gendarmerie.

Dans son village d’origine Bahouan, situé dans la région de l’Ouest Cameroun, le scénario est identique. Les agents de recherche y ont mené plusieurs opérations musclés à l’effet de mettre la main sur l’ex député Albert Dzongang. Mais au jeu du chat et de la souris, le vieux Albert semble avoir plus d’un tour dans son sac. Il y a peu de temps, il a laissé un message à ses camarades de lutte pour inviter ces derniers à rester en éveil.

«Bonjour à tous les combattants, bonjour au peuple de la liberté. Je suis votre frère Albert Ndzongang. J’ai eu beaucoup de blessures le 22 (septembre 2020, NDLR). Etant recherché, je me suis replié pour préparer les prochains évènements. Restez mobilisés. Je suis au Cameroun et je ne peux pas quitter le pays tant que notre président élu est encerclé et tant que nos frères sont en prison […] Je ne me livre pas à eux parce que ça m’empêcherai de préparer la suite; je ne suis pas physiquement prêt pour les affronter maintenant mais soyez rassurés, je suis là. Je serai là et je serai toujours là avec vous jusqu’à ce que notre pays soit libéré. Jusqu’à ce qu’il ait la prospérité pour tous et avec tous les Camerounais», a déclaré Albert Dzongang, l’ancien président du parti politique DYNAMIQUE.

19oct.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo