ROYAUME-UNI :: Une camerounaise tente de s'immoler à Londres pour protester contre les massacres de Ngarbuh :: UNITED KINGDOM
ROYAUME-UNI :: Une camerounaise tente de s'immoler à Londres pour protester contre les massacres de Ngarbuh :: UNITED KINGDOM
 
ROYAUME-UNI :: SOCIETE
  • Camer.be : E.D, envoyé spécial de camer.be à Londres
  • mercredi 26 février 2020 18:12:00
  • 3722

ROYAUME-UNI :: Une camerounaise tente de s'immoler à Londres pour protester contre les massacres de Ngarbuh :: UNITED KINGDOM

Cette journée du mercredi 26 février 2020 n’a pas été de tout repos pour la diaspora camerounaise du Royaume Uni, préoccupée par la situation politique très tendue  au Cameroun

De nombreux Camerounais, ont pris d’assaut cet après midi, la devanture de l’édifice, sis à 84 Holand Park, Kensington, London W11 3SB, considéré comme le territoire camerounais au Royaume-Uni ( Ambassade du Cameroun) .

Les opposants au régime de Yaoundé, y ont manifesté bruyamment pour dénoncer les récentes tueries de Ngarbuh ,la détention illégale des hommes politiques etc . Ils ont aussi réclamé la fin des injustices criardes et la fin du régime de Paul Biya au Cameroun.

Pendant que la manifestation se déroulait avec la prise de parole des uns et des autres pour dénoncer les différentes dérives du pouvoir en place au Cameroun, la combattante Amazone Sandy de Boston s'est retirée en cachette du groupe , s'est dirigée vers son véhicule et a pu retirer dans le coffre un bidon rempli d'essence qu'elle a sur le champs versé sur elle. C'est au moment de vouloir claquer sur le briquet qui se trouvait dans la poche de son pantalon que la police a pu l'intercepter pour la neutraliser. Cette dernière a voulu poser cet acte pour pour protester contre les massacres de Ngarbuh, nous confie l'activiste Emmanuel Kemta venu spécialement de Birmingham pour cette manifestation.

Pendant plusieurs heures et dans un climat dominé par le froid, les manifestants ont donné de la voix pour dénoncer la gestion "calamiteuse" de leur pays par le régime au pouvoir depuis 37 ans. Pour eux, il faut que la vérité soit dite sur le drame survenu récemment à Ngarbuh, un village du nord ouest Cameroun. 

Au moment où nous quittions les lieux, la manifestante Sandy de Boston se trouvait encore entre les mains des médecins dépêchés sur les lieux de la manifestation autour d'un grand déploiement de la police londonienne. Nous y reviendrons

26févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo