CAMEROUN :: CONDOLEANCES DU MPDR - PMDR AU MRC :: CAMEROON
CAMEROUN :: CONDOLEANCES DU MPDR - PMDR AU MRC :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE CAMEROUN :: CONDOLEANCES DU MPDR - PMDR AU MRC :: CAMEROON
  • Correspondance : MPDR – PMDR
  • mercredi 22 janvier 2020 09:10:00
  • 1172

CAMEROUN :: CONDOLEANCES DU MPDR - PMDR AU MRC :: CAMEROON

Monsieur le Président et cher frère, Cher Compatriote.Je ne voudrais ni m’abandonner à une fatalité devenue la retraite, l’excuse et le confort défaitiste des esprits faibles versés dans une spiritualité abjecte faite autant de soumission que de démission, ni satisfaire à une convenance sociétale de pure ostentation.

C’est en effet, un cœur durement frappé, éploré, peiné et larmoyant qui s’adresse à vous ce jour, conscient de ce que, nous vivons la même douleur, une égale perte et certainement un ressentiment impardonnable face au sort.

Monsieur le Président,

Il y a les deuils et il y a certains deuils, des morts et d’autres morts, des pertes et certaines pertes.

Je ne m’en vais plus citer et citer, présenter et représenter, celui qui pour vous et pour votre mouvement, pour vos projets, programmes et planifications aussi bien tactiques que stratégiques, était une pièce centrale, plus qu’essentielle.

Notre frère, votre Collaborateur est mort. Maître Sylvain SOUOP, si Sobre, si jovial, si simple, si affectueux est parti définitivement. Je me refuse d’évoquer les circonstances, tant elles me fâchent et me troublent.

Dans cette situation délicate, nous portons tous le deuil, et nous pleurons et pleurerons. Pourtant le monde avancera et continuera d’avancer, sans Sylvain, mais avec une nouvelle veuve, de nouveaux orphelins, pour autant de peines.

Acceptez, Monsieur le Président et cher frère, mes Condoléances, en vous remerciant d’avance, de les transmettre à tous vos collaborateurs et militants. Le Cameroun a perdu un digne fils, au-delà de toutes les lignes de fractures, de tous les équilibres et de tous les antagonismes. Prenons en acte.

Puisse les bénédictions les plus sacrées de nos ancêtres, recouvrir son âme à jamais./.

Fraternellement./.

SHANDA TONME

22janv.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo