Interpellé après la mort de sa fille
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Interpellé après la mort de sa fille :: CAMEROON

Un habitant du quartier dit Kotto Bloc (dans l’arrondissement de Douala V), dont le nom n’a pas été révélé – on sait juste qu’il s’agit d’un pasteur qui est en cours d’exploitation depuis quelques jours à la direction de la Police judiciaire (Dpj) à Bonanjo, suite à la mort de sa fille de huit ans.

La mort remonterait à lundi ou dimanche dernier, et est qualifiée de « suspecte » par une autorité approchée par CT – mais aucune accusation formelle n’a été portée contre qui que ce soit par ladite autorité. D’après cette source, « l’enfant serait morte par strangulation et d’après le constat du médecin légiste, ses organes génitaux ont été touchés ».

Votre journal a également appris que c’est dans une clinique, située non loin du lieu-dit Carrefour Maetur à Bonamoussadi, que la fillette a rendu l’âme des suites des violences subies. Le commissariat du 12e arrondissement, d’abord saisi du dossier, l’a en- suite transmis à la Police judiciaire.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo