CAMEROUN :: Mais que veut le MRC en réalité ? :: CAMEROON
CAMEROUN :: Mais que veut le MRC en réalité ? :: CAMEROON
CAMEROUN :: FRANCAISCAMER
  • achouka.mondoblog : Ecclésiaste DEUDJUI
  • samedi 02 février 2019 12:43:00
  • 9095

CAMEROUN :: Mais que veut le MRC en réalité ? :: CAMEROON

Samedi dernier dans les villes de Yaoundé, Douala, Bafoussam et aussi un peu la ville de Mbouda, il y a eu des manifestations populaires qui ont abouti à des affrontements avec les forces de l’ordre. Et ce n’est pas la première fois que le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun organise ce genre de violences…

Les faits

Samedi dernier dans les villes de Yaoundé, Douala, Bafoussam et aussi à l’ambassade du Cameroun à Paris, il y a eu des manifestions violentes. On a vu des militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) qui sont montés au créneau, et qui ont organisé des marches en masse. Ces marches avaient pour objectif ꟷofficiel !ꟷ de protester contre le retrait de la CAN 2019 au Cameroun, mais aussi d’exiger les têtes des détourneurs de fonds publics. Mais personne n’est dupe ! Il s’agissait d’un prolongement de l’opération « Non au hold-up électoral », mouvement initié par le MRC depuis les élections présidentielles de 2018 dont les résultats ont été fortement contestés par les thuriféraires de ce parti d’opposition…

La réalité

Sur les réseaux sociaux, ça allait dans tous les sens ! Des images ont circulé sur la toile et sur ces clichés on voyait des manifestants blessés, molestés, couchés par terre, et on accusait les forces de l’ordre de tirer sur les populations avec des balles réelles… C’est faux !

Car si c’étaient de vraies balles, ceux qui les auraient reçues ne seraient plus là pour le dire, ils seraient morts. Et puis c’est bien connu que dans tous les pays du monde, la police utilise toujours des balles en caoutchouc pour calmer les émeutes. Elle a aussi utilisé du gaz lacrymogène et des canons à eau, avec quelques coups de matraque bien sûr, mais c’était surtout pour préserver l’ordre public. Car dans tous les pays du monde également, aucun gouvernement ne peut rester tranquille lorsqu’il constate qu’il y a des citoyens rebelles qui organisent des manifestions violentes avec pour seule intention de vouloir le renverser…

Il faut laisser Paul Biya

Si le but du MRC c’est de renverser Paul Biya par tous les moyens, eh bien moi je pense que ce serait peine perdue. Car l’expérience a démontré que Paul Biya peut tout donner à n’importe quel Camerounais, sauf son pouvoir ! L’expérience a déjà montré que Paul Biya adore son fauteuil présidentiel plus que tout au monde. L’expérience nous a révélé que la seule chose qui va enlever Paul Biya de la présidence de notre République, eh bien ce sera la mort ou bien la maladie, tout simplement !

Et puis je ne sais même pas pourquoi les gens le MRC s’agite beaucoup comme ça, alors que notre président est déjà assez vieillissant. Il faut le laisser tranquille ! Il faut laisser Paul Biya terminer ce qu’il n’a même pas encore commencé. Il faut laisser le père-là tranquille. Il ne faut plus sacrifier la vie de nos enfants pour qu’il s’en aille, car il ne s’en ira jamais. Il faut plutôt réfléchir comment est-ce que nous allons faire quand ce catéchiste-là ne sera plus là, car oui, il y aura effectivement un Cameroun après le règne interminable de Son Excellence Paul Biya.

Il faut préparer les futures échéances

C’est ce que je viens de dire. Car si on veut se baser sur les chiffres, le MRC ne détient qu’un seul représentant sur les 280 que comporte notre Parlement (100 sénateurs + 180 députés) ! Il ne revendique que 19 conseillers municipaux sur près de trois milles. Il n’existe que depuis l’année 2012, et jusqu’ici il n’a participé qu’à une seule élection présidentielle…

Le MRC gagnerait donc à se concentrer sur les futures élections législatives qui arrivent en fin d’année, ainsi que sur les prochaines municipales. Il gagnerait à améliorer son image car les Camerounais le considèrent déjà comme un parti tribaliste. Il ferait mieux de surfer sur sa nouvelle popularité, sur le charisme de son leader bamiléké Maurice Kamto, et sur le fait qu’il soit désormais le premier parti d’opposition pour essayer de s’installer politiquement.

Le mouvement pour la renaissance du Cameroun n’a pas besoin de se faire respecter par la violence.

Donc samedi 26 janvier 2018 dans les plus grandes villes du Cameroun (à l’exception de Mbouda), il y a eu des manifestations de foules qui ont abouti à des affrontements avec les forces de l’ordre. Mais ce n’est pas la première fois que le MRC organise ce genre d’émeutes…

Mais que veut le MRC en réalité ? Le MRC veut fragiliser le pouvoir, il veut déstabiliser notre gouvernement, et il veut sûrement s’accaparer de notre palais présidentiel par la violence.

Mais que veulent les cadres du MRC comme Célestin Djamen et Maître Ndoki ? Ils veulent le départ de monsieur Biya sans condition, et ils veulent renverser le RDPC (parti du président Paul Biya) puis mettre en prison tous les barons qui ont fait partie de cette administration.

Mais que veut le président du MRC Maurice Kamto en réalité ? Puisque nous ne comprenons pas pourquoi il n’a jamais condamné les nombreux débordements de ses milliers de militants.

Parce que pour vous dire la vérité hein, moi-même je ne suis pas un grand fanatique du président Paul Biya. J’en suis même un contestataire ! Mais quand je vois comment les adhérents du MRC organisent des marches de violence et que cela se multiplie au fil des semaines, j’avoue que j’en deviens quelque peu perturbé. Et je vais demander à Pierre La Paix Ndamè si ce « parti politique » n’est pas déjà en train de vouloir traverser la ligne rouge…

02févr.
Lire aussi dans la rubrique FRANCAISCAMER

canal de vie

Vidéo