Camer.be
CAMEROUN :: Michel Biem Tong à Kondengui :: CAMEROON
CAMEROUN :: MéDIA
  • Source : Le Jour
  • vendredi 16 novembre 2018 00:56:00
  • 4878

CAMEROUN :: Michel Biem Tong à Kondengui :: CAMEROON

Le cyber journaliste a été placé sous mandat de détention provisoire hier. Il est inculpé d’apologie de terrorisme, d’outrage au chef de l’Etat et propagation de fausse nouvelle.

Le cyber journaliste Michel Biem Tong, promoteur du site d’informations Hurinews a passé sa première nuit à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé. Présenté hier matin devant le Commissaire du gouvernement, le cyber journaliste a été inculpé pour outrage au président de la république, d’apologie du terrorisme et d’incitation à la rébellion.

Depuis le 23 octobre dernier, il a été interpellé avant d’être gardé au secrétariat d’Etat à la défense. Le portail de la diaspora camerounaise en Belgique. Le promoteur du site Hurinews partait rencontrer un responsable de la sécurité militaire qui l’avait contacté quelques jours avant au téléphone. Selon nos informations, on lui reproche d’avoir enregistré des messages audio qu’il a envoyés aux acteurs du mouvement sécessionnistes.

Dans ce message audio, le journaliste aurait lancé un appel de résistance des sécessionnistes malgré l’intervention de l’armée camerounaise qui est déterminée à empêcher tout mouvement de sécession dans les régions anglophones. Le promoteur du site Hurinews vient d’être écroué à la prison centrale de Kondengui quelques heures après la mise en place d’un collectif international qui a exigé sa libération. Ce Collectif composé d’association de défense des droits de l’homme, des journalistes et des hommes politiques a dénoncé certaines violations des droits de l’homme depuis l’interpellation du journaliste.

Parmi ces violations, l’on relève que pendant ces trois semaines de garde à vue au Sed, le promoteur du Site Hurinews a été privé des visites. La première audience de cette affaire est prévue le 5 décembre 2018 au tribunal militaire de Yaoundé.

Le cyber journaliste vient d’être écroué à Kondengui une semaine après la mise en détention provisoire d’un autre journaliste à la prison centrale de Douala.

16nov.
Lire aussi dans la rubrique MéDIA
Vidéo