MADAGASCAR/ INSALUBRITE DANS LA CAPITALE : LE MCPE AU COEUR D'UNE MARCHE PACIFIQUE
MADAGASCAR/ INSALUBRITE DANS LA CAPITALE : LE MCPE AU COEUR D'UNE MARCHE PACIFIQUE
 
MADAGASCAR :: SOCIETE MADAGASCAR/ INSALUBRITE DANS LA CAPITALE : LE MCPE AU COEUR D'UNE MARCHE PACIFIQUE
  • Camer.be : Guy Nfondop
  • mercredi 31 octobre 2018 08:10:00
  • 1959

MADAGASCAR/ INSALUBRITE DANS LA CAPITALE : LE MCPE AU COEUR D'UNE MARCHE PACIFIQUE

A Madagascar, c'est l'insalubrité latante dans la capitale Antananarivo, qui inquiete davantage le mouvement des citoyens de patriotes-écologistes.

Un mouvement qui lutte pour une ville propre et qui a d'ailleurs organisé une marche pacifique y relative. Laquelle marche a été tres courrue.

Elles sont plus de 5 000 personnes qui ont pris part à la manifestation pacifique du 19 octobre dernier , organisé par le MCPE a Antananarivo.

Dans les rangs, des représentants de diverses associations publiques, des personnes qui se soucient des conditions dans lesquelles elles vivent, de l'air et des conditions dans lesquelles vivront leurs enfants.

En gros les participants à cette marche se sont recrutés parmis les citoyens insatisfait du fait que la capitale de L'ile ,se soit essentiellement transformée en un grand dépotoir, où des maladies dangereuses à l'instart de la peste se propagent et où le niveau de criminalité est élevé. Des argument assez solides qui ont poussé les manifestants à exprimer leur ras le bol avec des banières durant la marche qui est passée par la gare de Soarano

suivi d'un arrêt près de la Mairie, jusqu'àu HCC. Lieu où a été remis une pétition portant plus de sept mille signatures des habitants de la capitale et qui fait également état de la nécessité d’étudier la faisabilité de dépenser les fonds alloués au budget pour l’amélioration de la ville, sans oublier les chapitre des des revendications au rang desquelles figure la principale exigence: la démission de Lalao Ravalomanana du poste de maire de la ville.

La raison , madame le maire néglige ses fonctions a en croire les dirigeants du mouvement public qui ont declaré que "Si elle ne remplit pas ses fonctions, elle doit quitter son poste et céder la place à un dirigeant de la commune plus compétent".

Selon les dirigeants du MCPE Lalao Ravalomanana passe tout son temps de travail non pas à s'acquitter de ses fonctions de maire, mais à participer à la campagne électorale de son mari, l'ancien président de Madagascar, Marc Ravalomanana.

Raison pour laquelle ,les dirigeants du mouvement qui dit egalement lutter pour un gouvernement digne et la democratie, ne peuvent rester à l’écart des problèmes qui minent la ville et sont prêts à agir de manière décisive et directe car,le pouvoir dans la commune d'Antananarivo doit changer avec des gens professionnels et honnêtes qui devraient gérer la ville qui souffre de plusieurs maux.

31oct.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo