Camer.be
Cameroun: La fondation orange au chevet des non-voyants et malvoyants du pavillon blanc à Douala :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Franck BAFELI
  • jeudi 11 octobre 2018 12:07:00
  • 964

Cameroun: La fondation orange au chevet des non-voyants et malvoyants du pavillon blanc à Douala :: CAMEROON

La cérémonie de remise de manuels scolaires transcrits en braille et gros caractères pour élèves non-voyants et malvoyants du cycle primaire.

Depuis 2009, année de sa création, la Fondation Orange Cameroun s’investit dans des actions visant à soulager la souffrance de ceux qui sont vulnérables. ouvrer à l’amélioration des conditions de vie des populations par des actions d’assistance et de formation professionnelle pour l’inclusion sociale en faveur des personnes handicapées, de femmes et de jeunes écoliers en situation de fragilité sociale, et particulièrement les plus défavorisés dans les domaines de l’Education, de la Santé.

A l’instar des déficients visuels à qui orange offre des matériels comme des cannes blanches, tablettes, poinçons, libres braille, papier braille. La construction et la réhabilitation des structures d’encadrement de jeunes handicapés. A l'instar de l'atelier de formation professionnelle de Buea School for the Deaf qui sera inauguré dans les prochains jours. Les séminaires de renforcement de capacités des parents et encadreurs des enfants handicapés, parmi lesquels les autistes et sourds. Les campagnes de sensibilisation et d’information du public au sujet des handicaps sensorielles, contribuant ainsi à les démystifier.

La société de téléphonie mobile travaille aussi à l’inclusion numérique. Le projet « Ecoles numériques », qui consiste à mettre à la disposition des enfants en zone rurale des tablettes numériques avec des contenus périscolaires, a déjà été déployé dans 26 écoles, avec plus de 10 000 élèves bénéficiaires. Il s’agit pour la fondation orange de donner une égalité de chances à tous les enfants, peu importe leur situation, leur couche sociale. Egalité en ce qui concerne l’accès au numérique et aux contenus scolaires périscolaires. Egalité de chances, en ce qui concerne l’accès à un environnement scolaire décent. Egalité de chances, pour les enfants issus de familles en situation de précarité.

Egalité de chances, aussi et surtout, pour les enfants handicapés : déficients visuels, auditifs, et enfants autistes.

C’est la raison pour laquelle la Fondation Orange a répondu favorablement à l’appel de l’association Pavillon Blanc, qui a attiré L’attention sur le problème auquel sont confrontés les élèves malvoyants et non-voyants qui n’arrivent pas à accéder aux contenus scolaires.

11oct.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo