Camer.be
Paul Biya, les Camerounais veulent que tu partes ! :: CAMEROON
CAMEROUN :: FRANCAISCAMER Paul Biya, les Camerounais veulent que tu partes ! :: CAMEROON
  • achouka.mondoblog : Ecclésiaste Deudjui
  • samedi 29 septembre 2018 06:14:00
  • 10205

Paul Biya, les Camerounais veulent que tu partes ! :: CAMEROON

Lorsque je parcours les réseaux sociaux ou bien lorsque je discute physiquement avec certaines personnes, il m’arrive parfois de leur parler un peu de la politique. Et il en ressort que les Camerounais ont absolument envie que Paul Biya s’en aille !

Paul Biya, les Camerounais disent que tu es déjà fatigué

Je n’ose pas dire très âgé ! Parce qu’à l’âge de 85 ans que tu as actuellement, ça veut dire que tu termineras ton prochain mandat à l’âge de 92 ans, et le prochain encore à l’âge de 99 ans (puisque tu ne sembles même pas vouloir t’arrêter)…

Tu es déjà très fatigué ! Tu es entré dans l’administration publique dans les années 1960, et je te rappelle que ma propre maman n’était même pas encore née ! Tu es devenu Président de la République à l’âge de 49 ans seulement en 1982, et voilà déjà trente-six ans que tu nous (mal)mènes en bateau et que la situation du Cameroun des Camerounais ne fait que se désagréger de jour en jour.

A cet âge que tu as, nos grands-parents sont déjà tous décédés. Les plus chanceux sont dans nos villages en train de siroter leur matango et de se reposer en fumant une vieille pipe. Mais toi tu es déjà fatigué et tu insistes toujours pour t’occuper des affaires aussi importantissimes que celles de notre République !

Paul Biya, les Camerounais disent que tu les as abrutis

Et c’est la vérité ! Parce que tu nous as laissés nous enfoncer dans les bières et dans les cigarettes, dans les églises réveillées et dans les fesses de nos araignées cameruineuses. C’est la triste réalité. Tu as progressivement désintéressé les populations de la chose sociopolitique de leur propre Nation, et c’est pour cela que tu règnes en seul maître. Tu as fait accroire à ta propre jeunesse qu’ils ne seront à tout jamais que des incapables et des vauriens. Tu nous as laissés nous engoncer dans les séries brésiliennes, tu as laissé la corruption s’installer à tous les étages, tu as métamorphosé le chômage en débrouillardise, et tu as transformé tous les Camerounais en superstitieux, en maraboutistes et en voyeurs.

Tu nous as même déjà fait ressembler à des morts-vivants sans velléité et à des zombies.

Paul Biya, pourquoi les Camerounais ont-ils peur de toi ?

Parce que le vrai problème, c’est cela : les Camerounais ont peur de toi ! Et toi tu entretiens si bien ce mystère, puisque tu te fais passer pour un surhomme qui est incernable et surtout qui est imprévisible. Et d’ailleurs tu es même invisible puisque tes propres collaborateurs ne parviennent même pas d’abord à te rencontrer pour commencer…

Paul Biya, les Camerounais veulent que tu partes mais ils ne le disent pas parce qu’ils ont peur de tes gardes du corps et de tes gorilles. Ils ont peur de ton BIR. Ils ont peur de ta Garde présidentielle. Ils ont peur de ton BTAP (Bataillon des Troupes AéroPortées). Ils ont peur d’aller au ngata parce que toi tu ne t’amuses jamais avec les gens qui veulent prendre ta place. Ils sont nombreux dans le RDPC qui aimeraient bien devenir des chefs d’Etat eux aussi, mais ils savent que tu vas leur couper la tête si jamais ils se prononcent. Ils sont en train de voir ce qui se passe en zone anglophone, et ils se souviennent de février 2008 lorsque tu voulais avais modifié notre Constitution avec la complicité intimidatrice de tes militaires…

Paul Biya, tu nous as plongés dans la misère

Je ne compte même pas le nombre la centaine de sociétés parapubliques qui ont fermé au Cameroun depuis 1982 que tu es au pouvoir. Je ne parle même pas des bourses d’études qui ont disparu alors que toi tu en avais pourtant bien profité. Je ne cite même pas les exploitations de nos réserves minières, forestières et diamantaires par des puissances colonisatrices qui viennent d’ailleurs, parce que tout cela ne nous intéresse même plus en réalité…

Mais par contre nous n’avons pas de routes au Cameroun. Nous n’avons pas des hôpitaux de référence comme là-bas en Suisse là où tu préfères te faire soigner régulièrement. Nous n’avons pas accès à l’eau potable, ni à la simple électricité. Nous sommes encore des mendiants qui seraient prêts à courir pour Dôvv si on nous proposait un biscuit gratuit de ce côté-là. Nous sommes encore malades du choléra, des hépatites, nous sommes victimes des accidents de train et de voitures presque tous les jours, et nous nous noyons encore dans les inondations lorsqu’il y a une petite pluie comme c’était encore le cas la semaine dernière ici à Missokè… Mais tu toi t’en fous !

Paul Biya, les Camerounais veulent sérieusement que tu partes !

Donc quand je parcours les réseaux sociaux ou bien lorsque je discute physiquement avec n’importe quel individu comme mon ami Pierre La Paix Ndamè, il m’arrive parfois de leur parler un peu de notre Président. Et il en ressort toujours que les Camerounais ont sérieusement envie que Paul Biya s’en aille…

Paul Biya, les personnes âgées veulent que tu partes ! Tu as transformé la vieillesse en un handicap ici au Cameroun, et nos retraités sont des misérables alors que tu es leur aîné et pourtant toi tu es toujours en activité.

Paul Biya, la diaspora veut que tu partes ! Tu fais l’hypocrisie avec la question de la double-nationalité. Tu as poussé tous nos enfants à vouloir partir en aventure. Tu as condamné nos meilleurs cerveaux à s’installer à l’étranger alors qu’ils avaient pourtant envie de revenir servir leur pays de naissance.

Paul Biya, les gens d’ici veulent que tu disparaisses de leur vie et que tu nous laisses tranquilles pour de bon, parce que tu as déjà trop perduré et pourtant tu es encore seras toujours candidat à ta propre succession…

Mais je t’assure que même si tu venais à remporter frauder les élections du 07 octobre qui arrivent, il faudrait que tu saches que tu as été un Président qui sera définitivement désaimé. Tu es un Président qui n’est pas proche de son peuple parce que tu te réfugies toujours dans ton Palace. Tu es un Président qui n’a rien fait de bon pour le peuple camerounais. Tu es un Président qui ne pense qu’à son fauteuil présidentiel et à sa longévité à la gouvernance, puisque cela fait trente-six ans que tu es au pouvoir mais jusqu’ici on se demande toujours ce que cela nous a apporté…

29sept.
Lire aussi dans la rubrique FRANCAISCAMER
Vidéo