Camer.be
Cameroun :Le Choix Divin de Biya :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DE VUE Cameroun :Le Choix Divin de Biya :: CAMEROON
  • Correspondance : Olivier J. Tchouaffe, PhD, Porte-parole du CL2P
  • dimanche 02 septembre 2018 08:34:00
  • 7613

Cameroun :Le Choix Divin de Biya :: CAMEROON

L’affiche de campagne présentant Paul Biya comme un «choix divin» est totalement hallucinante. Toute sa dimension politique et allégorique sous l’angle de la perversion de la politique camerounaise ne peut pas complètement être mise de côté, à cause de la prise de conscience que rien n’est jamais libre et que le sujet est donc plus que dérisoire.

Cette affiche pointe au fond la fonction de l’idéologie, qui n’est pas de nous offrir un point d’échappatoire à notre réalité, mais de nous offrir la réalité sociale elle-même comme une évasion.

La solution que propose les charlatans en charge de la com de Biya au problème de l’idéologie est simplement de la rendre plus visible, ce qui n’est en fait pas simple du tout. Le CL2P plaide pour un retour à la « vieille » politique avec des distinctions réelles entre la gauche et la droite, au lieu du cirque post-idéologique en vogue que nous avons aujourd’hui. Ce n’est en effet qu’en ramenant l’idéologie dans le giron public que nous pouvons la combattre.

Rien n’est finalement plus idéologique que la supposée post-idéologie.

Il existe deux types de mécanismes différents pour rendre cela possible. La première est la critique (immanente) de l’idéologie. En langage commun, utiliser les outils du maître pour démonter la maison du maître. Nous ne pouvons que renverser un système hégémonique par la réinterprétation de son idéologie, et non par des tentatives violentes de sortir du paradigme (comme ce fut le cas dans la Russie communiste). Dans ce cas, recourir à la théologie de la libération, où la communauté des croyants utilise ses croyances pour créer une société radicalement égalitaire. La seconde est en termes de construction de mouvements, d’utilisation de cette communauté pour attirer l’attention sur les injustices sociales afin de provoquer des changements.

Ainsi, nous devons réaliser que sans nous, le Dieu Biya serait un personnage complètement de second ordre, ne présentant le moindre intérêt. Nous sommes et alimentons en cela le seul argument prouvant que la création du Cameroun sous Biya est un échec complet. C’est là que le CL2P s’efforce au quotidien de la vérité (pas bonne à dire) au pouvoir dans un monde néocolonial brutal et de destins brisés. Le CL2P a la confirmation que élever Biya au statut de Dieu n’est pas l’antidote au poison de la désintégration de la nation que nous croyons tous ainsi échapper.

02sept.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo