BELGIQUE :: Sam MBENDE : « Les objectifs de l’association MBOA SAWA étant nobles, je ne pouvais que répondre favorablement à leur sollicitation pour l’apport de mon modeste appui. » :: BELGIUM
BELGIQUE :: Sam MBENDE : « Les objectifs de l’association MBOA SAWA étant nobles, je ne pouvais que répondre favorablement à leur sollicitation pour l’apport de mon modeste appui. » :: BELGIUM
 
BELGIQUE :: MUSIQUE
  • Camer.be : La rédaction
  • lundi 09 novembre 2015 13:14:30
  • 6626

BELGIQUE :: Sam MBENDE : « Les objectifs de l’association MBOA SAWA étant nobles, je ne pouvais que répondre favorablement à leur sollicitation pour l’apport de mon modeste appui. » :: BELGIUM

Comment a été accueilli votre dernier album  « Glamour » par le grand public?
Une œuvre d’art est comme une bouteille à la mer. Quelque part, s’agissant justement de quelqu’un, l’amour, les délices de la vie, la solitude, la tristesse, la dépression ou autre chose vous conduisent au bord de la mer. Vous écrivez vos mots, vous les mettez dans une bouteille, puis vous la jetez dans l’océan. La bouteille se brisera et quelque part, quelqu’un lira votre message et le décortiquera à sa manière. Cette image pour vous dire que du moment où « Glamour » a été mis à la disposition du public, il ne m’appartient plus. Au public que je respecte beaucoup pour son inlassable soutien à l’égard de ma modeste personne de jauger mon travail. Ai-je comblé les attentes ? Le public est roi et à lui de juger.   

Vos fans vont-ils attendre 10 ans pour  espérer un nouvel album ?
Les secrets de la nature sont insondables. Attendons de voir !
 
Quelques mois après Guy LOBE, Peter MPOULY, comment vivez-vous la disparition soudaine de  l'artiste Joe MBOULE ?
Émotion, tristesse, douleur, solitude… Les mots me manquent pour qualifier ce qui nous arrive, ce qui arrive à la musique camerounaise. Mais parce que c’est lui qui donne et c’est lui qui prend, je préfère m’en remettre à ELOHIM, cet être suprême qui est au centre de nos « pauvres » vies, au centre de tout.

Comment avez-vous accueilli la nomination du nouveau ministre des Arts et de la Culture au Cameroun, en la personne de Narcisse MOUELLE KOMBI?
Pourquoi m’en cacher ? J’ai accueilli la nomination de cette personnalité à la tête du ministère des Arts et de la Culture avec beaucoup de satisfaction. Me référant à la compétence et à la rigueur dans le travail qui ont toujours caractérisé Son Excellence Narcisse Mouelle Kombi, l’artiste que je suis ne peut que s’en réjouir. Un nouveau jour se lève pour la culture au Cameroun et c’est tant mieux.

Pour la gestion du droit d'auteurs peut-on s'attendre à une certaine amélioration ?
Il ne peut en être autrement et c’est un nouveau jour qui se lève très sincèrement pour le droit d’auteur. La preuve, le Comité de suivi de la mise en œuvre des mesures d’assainissement de la gestion collective des droits d’auteurs, qui est à pied d’œuvre depuis plusieurs semaines dans les Services du Premier Ministre, a vu, pour la première fois, la participation des deux représentants du ministère des Arts et de la Culture à ses travaux. Quand on sait que ledit ministère boycottait ce Comité, il est évident de comprendre que les choses ont commencé à changer. A toutes les parties prenantes de faire preuve de responsabilité car le succès des réformes initiées par le Président de la République, Son Excellence Paul Biya, et impulsées par le Premier Ministre, chef du gouvernement, Son Excellence Philémon Yang, ne dépendent pas seulement du ministre des Arts et de la Culture. A nous tous de mettre la main à la patte. Il y va de l’avenir des artistes que nous sommes, de notre culture, voire de notre pays au regard de l’apport des industries culturelles dans le développement d’un pays.
 
Vous êtes le parrain de la soirée live organisée par l´association MBOA SAWA le 21 Novembre prochain à Bruxelles ; Pourquoi avoir accepté d´associer votre image à cet événement?
Il faut soutenir tout ce qui promeut le bien-être des individus et des familles. L’association MBOA SAWA œuvre au quotidien pour la défense des intérêts matériels et moraux des familles à travers l’écoute, les conseils et le soutien de celles-ci. Ladite association propose également aux enfants des animations visant l’apprentissage de la culture Sawa, des valeurs morales et civiques. Les objectifs de l’association MBOA SAWA étant nobles, je ne pouvais que répondre favorablement à leur sollicitation pour l’apport de mon modeste appui.

Parlons du Pacsa dont vous êtes le président ; quel est le rôle de l’Alliance Panafricaine des auteurs et compositeurs de musique?
Le PACSA est désigné comme l’Alliance panafricaine des auteurs et compositeurs de musique. Il a été accrédité par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) comme son observateur, en Afrique, des droits d’auteurs et des droits voisins du droit d’auteur, il a entre autres objectifs la défense des intérêts des auteurs et compositeurs d’une part, la formation des auteurs et compositeurs de musique d’autre part et le développement de la notion du droit d’auteur auprès des politiques, de la société civile et des législateurs de troisième part.

© Camer.be : La rédaction
09nov.
Lire aussi dans la rubrique MUSIQUE

canal de vie

Vidéo