Camer.be
ROYAUME-UNI :: Royaume Uni- Cameroun Diaspora "Bikutsi Révolutionnaire": Emmanuel Kemta revient en trombe avec son maxi single intitulé "Le Malheur" :: UNITED KINGDOM
ROYAUME-UNI :: MUSIQUE
  • copy; Camer.be : Hugues SEUMO
  • Saturday 21 November 2015 13:19:20
  • 7223

ROYAUME-UNI :: Royaume Uni- Cameroun Diaspora "Bikutsi Révolutionnaire": Emmanuel Kemta revient en trombe avec son maxi single intitulé "Le Malheur" :: UNITED KINGDOM

De son vrai nom Emmanuel Kemta, il est un activiste politique et musicien camerounais. Apparu sur la scène musicale camerounaise vers la fin des années 2000, son succès ne s’est jamais démenti depuis « Mort Vivant et Détournement » (2007) et « Renversement » (2008).

Très critique envers les autorités politiques du Cameroun dans ses chansons, il excelle dans l’art d’insérer ses slogans au cœur des rythmiques crépitantes du Cameroun. 

Dans cet nouvel opus, Emmanuel Kemta change carrément de registre rythmique et scénique  pour embrasser le Bikutsi. Ce qu'il appelle lui même de Bikutsi révolutionnaire, qui est la réfraction de l'univers camerounais vu au prisme de son imagination créatrice et qui dénonce avec récurrence dans les paroles, la kyrielle d'injustices criardes dans son pays natal le Cameroun. 

Emmanuel Kemta est né en 1968 dans une famille modeste. Ce qui ne l’empêche pas d’être choqué par les inégalités dès son plus jeune âge, au moment où il se lance dans la musique.

Il a côtoyé plusieurs autres artistes camerounais de grande renommée. Selon ses fans , ses textes apportent une bouffée d’oxygène dans un pays où la liberté d’expression est une chimère. 

En 2007 et plus précisément à l'approche des élections couplées (législatives et municipales) au Cameroun, la diffusion de ses albums " Mort-Vivant et détournement) furent interdite et plusieurs de ses CD et DVD saisis par les autorités camerounaises, sans oublier une véritable chasse à l'homme du pouvoir en place pour les vendeurs de ces différents albums.

Dans son  album ( Renversement), il dévoile la mascarade démocratique et le hold up électoral de Paul Biya au Cameroun. Il conclut dans le titre phare "Renversement" qu'il est temps pour Paul Biya de choisir entre partir en paix ou de force.

Un message fort qu'il réitère dans son nouveau single "Le Malheur" qui, une fois de plus fait de lui un artiste engagé.  Enjoy it

© Camer.be : Hugues SEUMO
21Nov
Lire aussi dans la rubrique MUSIQUE
Vidéo
;