Camer.be
Afrique-Livre: DIEU A-T-IL MAUDIT LES NOIRS ? :: AFRICA
AFRIQUE :: LIVRES Afrique-Livre: DIEU A-T-IL MAUDIT LES NOIRS ? :: AFRICA
  • Correspondance particulière pour Camer.be : Franck CANA
  • mardi 02 juin 2015 14:23:58
  • 7095

Afrique-Livre: DIEU A-T-IL MAUDIT LES NOIRS ? :: AFRICA

Né de parents musulmans, Malick Daho a baigné dans l'islam dès sa plus tendre enfance avant d'être plus tard interpellé par le Christ pour le servir. Très doué avec un ballon de basket en main ainsi qu'avec une plume entre les doigts, l'auteur s'est illustré en publiant « Dieu a-t-il maudit les Noirs ? » C'est un ouvrage plus que jamais d'actualité au moment où la Méditerranée devient le plus grand cimetière des africains fuyant la misère chronique et la violence.

D'un autre côté, les richesses de l'outre-mer ne profitent pas vraiment aux autochtones, toujours considérés comme des citoyens de seconde zone à la fois chez eux, mais aussi en métropole. S'appuyant tout d'abord sur des affirmations bibliques, l'auteur contredit les gens qui pensent que les Noirs sont encore aujourd'hui sous la malédiction de Cham qui a offensé Noé, son père, en observant sa nudité alors que celui-ci était à ce moment précis en état d'ivresse.

L'Afrique est le berceau de l'humanité de par la volonté divine. La grande Égypte pharaonique et première puissance mondiale d'antan, avec sa kyrielle de savants, fut peuplée de Noirs. Plusieurs personnages bibliques, et non des moindres, étaient africains à l'instar de Simon de Cyrène, l’eunuque Éthiopien, la reine de Saba, la femme de Moïse... Il y est également fait état du séjour de Jésus en Afrique ou encore d'augustes personnages comme Cléopâtre pour étayer l'argumentaire.

La situation du peuple africain n'est pas enviable, pourtant, l'ancien international de l'équipe de basket-ball de Côte-d'Ivoire explique que cette situation est la résultante de deux choses : d'une part, le mépris et la mauvaise foi séculiers des autres à leur égard et d'autre part, la participation active de l’Église catholique à l'esclavage des Noirs et à tous les desseins de son exploitation pour les amener à l'acceptation de leur condition d'esclaves.

Ce livre suscite assurément et de fort belle manière le débat. Le lecteur ne pourra éviter d'avoir à l'esprit la triste réalité des noirs qui existe encore aujourd'hui, en l'occurrence : pauvreté, guerre, chômage, corruption, détournement de fonds publics, dictature, absence de patriotisme, pillage des matières premières par les nations occidentales, mépris d'autrui, indépendance artificielle, asservissement, coutume barbare...

Cet ouvrage renvoie, tel un miroir, à des écrits relatifs à la même interrogation, par exemple : « Et si l'Afrique refusait le développement ? » ou « Comment l'Afrique en est arrivée là ? » de la Sénégalo-française Axelle Kabou. Après avoir tourné la dernière page de ce livre et en rapport avec celui du Malien Moussa Konaté, il se peut qu'une question demeure chez certains lecteurs : L'Afrique noire est-elle maudite ?

© Correspondance particulière pour Camer.be : Franck CANA
02juin
Lire aussi dans la rubrique LIVRES
Vidéo