CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON
CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON

CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON

CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON
CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON
L’une des fortunes les plus importantes du Cameroun se dévoile, dans un livre édifiant.

Il n’y a pas un seul résident de l’Afrique Centrale, qui, du lever du jour au coucher du soleil, peut achever sa journée sans consommer une denrée, utiliser un objet ou un service qui ne ramène à des intérêts liés à Jean Samuel Noutchogouin, ( JSN) un des Camerounais les plus fortunés, mais dont la discrétion reste jusqu’à ce jour, de mise. Ainsi, en mangeant au petit déjeuner un oeuf, en continuant à midi avec du poulet ou du porc, vous passerez certainement par des produits directs ou indirects de la Société des Provenderies du Cameroun, la plus grande productrice d’aliments pour bétail de la sous-région, dont le propriétaire est aussi l’un des plus grands aviculteurs et éleveurs de porcs. Si vous n’utilisez pas un rasoir Bic, vous toucherez certainement à un stylo de la même marque au bureau. Vous roulez sans doute en Toyota, ou autre, Peugeot, Suzuki... Jean Samuel Noutchogouin est l’actionnaire camerounais le plus important du groupe Cfao…

A moins que vous ne soyez locataire de l’un de ses multiples immeubles à Akwa Douala, au centre ville de Yaoundé, ou alors client de de la Banque Atlantique, la dernière née des activités de ce géant de l’industrie et des affaires, qui après de longues années de silence, a enfin choisi de se dévoiler dans une livre, « A la mesure de mes pas ». L’histoire de Jean Samuel Noutchogouin, né en 1933, commence (comme celle de bien d’autres fortunes du Cameroun) à Bandjoun, dans un petit marché, où la mère d’un petit orphelin l’envoie au marché avec trois tubercules de manioc, pour aller les vendre.

Le petit garçon, au fil des marchandages et des spéculations, découvre sa vocation et quitte « l’école du Blanc » où il n’aura d’ailleurs passé que quelques mois. Mais le premier coup de génie de Jean Samuel Noutchogoing, c’est de percevoir qu’à Bafoussam, les cultivateurs manquaient d’outils, d’acheter de la ferraille à Nkongsamba, et de faire transformer celle-ci par les forgerons traditionnels, pour en faire des houes, haches, machettes, qui prendront place dans sa quincaillerie, la première boutique et le premier business qu’il mettra sur pied. Notons au passage qu’il fait aussi apprenti- tailleur chez un oncle, mais qu’à côté de l’atelier, il met déjà une caisse de bonbons et de friandises…

La société des Provenderies du Cameroun marque l’entrée du commerçant dans le monde de l’industrie et de la transformation. La création d’Icrafon aussi, qui en fait le roi du plastique. Il couronne tout par l’acquisition de Banque Atlantique, il y a quelques années. L’histoire de cet homme nous décomplexe largement sur la question de l’école occidentale et le savoir, le bon sens. Il y a aussi cette leçon de vie derrière : modestie, valeur de la parole donnée en affaires, mais surtout… la gestion de la question de la polygamie, véritable Talon d’Achille des grandes fortunes des Grassfields avec la question de leur transmission à d’autres générations. Ici, le destin a été dur avec JSN, qui a perdu son fils aîné, Jean Roger, à qui il destinait les rênes de son empire. Mais cet homme a poussé ses autres enfants dans des carrières solides : médecins, ingénieurs etc.

JSN, ne pouvant écrire tout seul, s’est confié à d’autres mains, qui malheureusement ont quelque peu trahi sa manière simple et prosaïque de voir et de faire les choses. Le lecteur sera ainsi choqué par les citations et références littéraires savantes qui émaillent ce récit pourtant voulu à la première personne. Après « Le chemin de Hiala » (1994) qui raconte le parcours de Victor Fotso, voici donc cet ouvrage, qui révèle les secrets de l’un des hommes qui assurément, et sans la moindre forfanterie, est l’un des plus fortunés du Cameroun. Il faut le souligner, ces fortunes locales, fruit de l’entreprenariat indigène, sont une spécificité et une fierté du Cameroun, et peut être aussi une chance pour notre pays, dans la recherche de voies pour l’émergence, la vraie.

© Le Jour : Haman Mana
© Le Jour : Haman Mana

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Tinberkamga
CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON Cameroon
@haman mana.......donc y'a que les gens de l'ouest(bandjoun) pour avoir un parcours aussi élogieux!!!! il y'a il y'en a au nord marafa-iya mohamed(sodecoton) au sud metouk(sonara) .. abah-abah(impots) odong dong (feicom) voila des braves gens... et j'en passe les meilleurs.. c'est pas bien de véhiculé le tribalisme c'est pas bien....
myopinion
CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON United Arab Emirates (Dubai)
Je suis d’accord avec vous qu’il ne faut pas tribaliser. Mais, c’est un sacrilège de vouloir comparer Ce monsieur aux pilleurs de la république comme abah-abah, metouk, et les autres oiseaux de même augure. La preuve ces derniers sont tous au frais à kondengui. Vous auriez pu parler des géants comme les aladji abbo, Feu Soppo Priso, feu T-Bella etc. et je comprendrais. Ces derniers ont battis leur fortunes dans le temps en travaillant dur.
mlk_do
CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON Germany
@MyOpinion: Hi Hi hi!!, tu es tombé dans le piège de Tinberkamga:
C'est exactement comme ca que les bams font pour "piéger" les autres et s'enrichir...: Ils jouent à l'idiot, au faible, au demuni: tu lui étales ta sagesse,
Observes bien un bams quand il vient acheter un terrain, celui qui le lui vend a très souvent limperssion d'avoir soit rouler soit de venir en aide à l'acheteur, après quelque temps (maxi quelques années), il se rend compte de tout.

C'EST UNE RÈGLE MONDIALE EN AFFAIRE.
steve-biko
CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON United Kingdom
@bifaka-bibolo


Bien parle. Ces bhams se croient trop sage .

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Cameroun Vs RFA, Hugo Broos : "gagner avec deux buts d’écart"
Cameroun Vs RFA, Hugo Broos : "gagner avec deux buts d’écart"
Facebook
radios
RTS 90.5 FM CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON Amplitude FM CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON Kalak FM CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON Nkongsamba FM CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON Cameroonvoice CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON Fréquence de vie CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON
Dr Serge Blaise EMALEU l'invité SOPIEPROD
évènement
CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON
actuellement sur le site
MUTATIONS
CAMEROUN :: Réussite : On n’échappe pas à Jean samuel Noutchogouin :: CAMEROON
Loading...