Session des ministres de L’UEAC : Quelles résolutions pour la croissance en zone CEMAC ?
AFRIQUE :: ECONOMIE

AFRIQUE :: Session des ministres de L’UEAC : Quelles résolutions pour la croissance en zone CEMAC ? :: AFRICA

Les ministres en charge de l’économie de l’Union Economique d’Afrique Centrale (UEAC) se réunissent en session extraordinaire à Douala. Cette rencontre en visioconférence vise à trouver des solutions adaptées à la zone aux effets dévastateurs de la pandémie de la covid-19. Une révolution économique en perspective.

Le constat est préoccupant. La pandémie de la covid19 n’a pas épargné les pays de la communauté Economique de l’Afrique Centrale (CEMAC). Le marasme économique subséquent a étendu ses métastases dans toute la zone. La situation est définie par les experts de la CEMAC eux-mêmes « Une baisse significative des recettes budgétaires, une dégradation importante des comptes macro-économiques, une perturbation des échanges intercommunautaires, une fragilisation de la stabilité externe et financière et un risque de la montée des tensions inflationnistes » Ajouté à cela, la chute des prix des hydrocarbures. Comme mesure transitoire de lutte contre la propagation de la pandémie, les gouvernements ont prescrit le confinement qui a fortement perturbé l’activité économique. Avec pour Conséquence le chômage, ralentissement de l’économie et baisse du pouvoir d’achat.

Cette crise sanitaire qui frappe de plein fouet des économies fragiles aura décidé les gouvernements à organiser des ripostes de lutte. A l’instar des ministres en charge de la santé des pays CEMAC réunis à Douala le 12 Mars 2020. Aussi bien que les ministres des finances à Brazzaville le 28 Mars 2020. En guise de des mesures de reformes économiques et financières en zone CEMAC, en retiendra au niveau local le plan communautaire de relance post covid qui est un cadre stratégique de relance pour les accords de 2eme génération des pays de la CEMAC avec les partenaires techniques et financiers. Sur le plan international, la facilité de crédit du FMI ainsi que la suspension de la dette du G20 envers les pays CEMAC ont permis l’allègement des effets. Sur le plan monétaire, les chefs d’États de la CEMAC ont, lors du sommet extraordinaire de novembre 2019 à Yaoundé, engagés la commission de la CEMAC et de la BEAC de proposer dans des délais raisonnables, un schéma approprié conduisant à l’évolution de la monnaie commune.

Seulement, la pandémie fait de la résistance. On annonce la parution de nouvelles variantes de la maladie, le taux de contamination augmente et on redoute une deuxième phase plus meurtrière.  Aussi, à Douala les ministres des finances et de l’économie sous la présidence de Alamine Ousmane Mey, ministre de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire du Cameroun vont plancher sur « l’évaluation de la situation de la situation macroéconomique de la CEMAC en contexte de pandémie covid19 » pour mettre en œuvre les conditions d’un développement économique et social harmonieux dans la sous région.

Au finish, le 10 Aout 2021, à Douala, l’UEAC va-t-elle consacrée une monnaie commune en zone CEMAC ? Quelles résolutions fortes sortiront de la rencontre des ministres ? Just wait and see…

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo