On peut supprimer le parlement Camerounais que cela ne changerait rien au fonctionnement de l'État.
CAMEROUN :: POINT DE VUE

On peut supprimer le parlement Camerounais que cela ne changerait rien au fonctionnement de l'État. :: CAMEROON

Macky Sall le Président Sénégalais a été capable de questionner froidement la pertinence d'une structure "budgétivore" comme le Senat parmi les grandes priorités nationales de son pays. La suppression de ce Sénat est le témoin d'une grande intelligence pratique.

Pour rappel :  

La chambre haute du Parlement du Sénégal créé en 1992 a été supprimé en 2001. Puis rétabli en 2007 et à nouveau supprimé en 2012.

Une partie de l'importante économie réalisée à la suite de cette suppression avait servi a aider les victimes des inondations. Il a également servi au financement de plusieurs investissements incluant la prévention des inondations ou la construction d'une grande centrale solaire, entre autres, qui vient accroitre les capacités énergétiques du pays.

Si cet exemple pouvait inspirer le Cameroun dont le sénat ne sert absolument a rien  à côté d'une assemblée nationale qui ne sert presque à rien dans les conditions actuelles des élections et du fonctionnement de l'État.

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo