LE SDF ET LA HAUTE TRAHISON INCARNÉE PAR JOSHUA OSIH
CAMEROUN :: POINT DE VUE

CAMEROUN :: LE SDF ET LA HAUTE TRAHISON INCARNÉE PAR JOSHUA OSIH :: CAMEROON

De mémoire d'opposant politique à la dictature néo-coloniale au pouvoir au Cameroun depuis un demi siècle,  
De mémoire d'ancien militant et responsable politique au SDF (12 années d'affilée),
De mémoire d'observateur attentif et critique de la scène politique camerounaise, 
Jamais on a vu de manière aussi décomplexée, flagrante, outrecuidante et dévoyée, un militant, responsable politique de premier ordre ou de premier plan, de surcroît élu de la Nation, dans une démarche aussi ubuesque,  controversée qu'humiliante. 

Joshua Osih de concert avec une minorité de parlementaires caciques du RDPC, sans avoir reçu :
 
1- Ni la caution de son parti (sur le fond), 
2- Ni la caution du Parlement dont il fait partie (sur la forme), 
3- Ni la caution populaire de l'opinion ( au plan strictement politique),
vient de donner sa caution et celle du SDF dont il est le premier Vice-président, à la dictature génocidaire du régime BIYA, dans sa gestion criminelle de la crise Anglophone. 

Joshua os vient de commettre à l'égard de son parti, ce que ses statuts qualifient "d'actes anti-parti, de trahison, de déstabilisation du parti". 

Par le passé, pour des faits de moindre gravité, des militants de base, des responsables à divers niveaux et même des founding fathers (pères fondateurs) de ce parti, étaient passés à la guillotine du 8.2, l'exclusion définitive. 

Jamais dans l'histoire de ce parti qui fit rêver le peuple camerounais dans les années 1990, on a subi dans une déconcertante désinvolture, un choix politique à un tel niveau de responsabilité, contraire à sa philosophie et à ses idéaux.

Le SDF joue désormais avec le dossier Joshua Osih :
- la clarification de son positionnement dans le champ politique camerounais, 
- la déclinaison ou non de ses nouvelles orientations idéologiques, 
- sa crédibilité, son avenir...

DE LA GESTION DU DOSSIER OSIH DÉPEND L'AVENIR DU SDF

Mal gérée, la sortie de piste de Joshua Osih pourrait contribuer à décapiter, déstabiliser et décrédibiliser ce parti dont le leader historique Ni John Fru Ndi  ne vaut plus la corde pour être pendu, tant il est jusqu'ici resté muet comme une carpe.

En tout état de cause, il me semble que seule l'exclusion de ce Député controversé de son parti, permettra à ce dernier de se blanchir de cet adultère politique.

Autrement, il apparaîtra désormais et ce de manière quasi - irréfutable, comme le pense une certaine opinion, que cet élu n'est que le corridors par lequel passe l'opium de la corruption, qui a endormi politiquement John Fru Ndi depuis quelques années. 

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo