Conflit au sein du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale : Kona contre Libii
CAMEROUN :: POLITIQUE

Conflit Au Sein Du Parti Camerounais Pour La Réconciliation Nationale : Kona Contre Libii :: Cameroon

Un vent de discorde souffle au sein du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (Pcrn). Albert Kona, fondateur du parti, a engagé une bataille judiciaire contre Cabral Libii, actuel président du Pcrn. Une plainte a été déposée devant le tribunal administratif à l'Extrême-Nord, mettant en lumière des dissensions internes et des accusations de manipulations politiques.

Le différend remonte à un événement clé : le fameux congrès du 11 mai 2019 à Guidiguis. Pour Albert Kona, cette réunion qui a conduit à l'élection de Cabral Libii à la tête du parti était initialement prévue comme une simple rencontre politique. Il souligne qu'elle aurait dû être précédée de deux réunions préparatoires, mais finalement, une seule a été organisée à Guidiguis.

Dans la plainte déposée, Kona dénonce une séance précipitée et un changement de nature de la réunion orchestrée par Cabral Libii. Selon lui, cette transformation en congrès a été réalisée dans la précipitation, sans atteindre le quorum requis et en l'absence de nombreux membres élus du parti. Il critique fermement cette démarche qu'il considère illégitime et non conforme aux règles établies par le Pcrn.

Les motifs de la plainte incluent la demande d'annulation de la réunion du 11 mai 2019 et de toutes les résolutions prises à cette occasion. De plus, elle vise à invalider d'autres rencontres subséquentes liées à ce prétendu congrès, dont une qui s'est déroulée à Ngaoundere. Les allégations portent sur des violations manifestes de la loi et sur la manière dont Cabral Libii aurait imposé sa position au sein du parti.

Cette querelle interne soulève des interrogations quant au silence maintenu par Albert Kona depuis 2019 et à l'absence de communication de la part de Cabral Libii depuis le début de cette affaire. Les tensions entre les deux personnalités politiques sont palpables, d'autant plus que Cabral Libii avait déjà été impliqué dans des différends avec le Parti Univers de Nkou Mvondo par le passé.

L'affaire est désormais entre les mains de la justice, avec une audience prévue pour le 4 janvier 2024 au Tribunal de Première Instance du Mayo-Kani à Kaélé. Ce procès constituera un moment crucial pour la résolution de ce litige au sein du Pcrn, un parti qui voit sa cohésion et sa stabilité internes sérieusement mises à l'épreuve.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

canal de vie

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo


L'actualité en vidéo