AFRIQUE :: UNE FEMME BLANCHE SE MOQUE DES NOIRES QUI N’ASSUMENT PAS LEURS CHEVEUX NATURELS :: AFRICA
AFRIQUE :: UNE FEMME BLANCHE SE MOQUE DES NOIRES QUI N’ASSUMENT PAS LEURS CHEVEUX NATURELS :: AFRICA
 
AFRIQUE :: MéDIA AFRIQUE :: UNE FEMME BLANCHE SE MOQUE DES NOIRES QUI N?ASSUMENT PAS LEURS CHEVEUX NATURELS :: AFRICA
  • griote.tv : Chantal Mveng
  • samedi 04 juillet 2020 12:35:00
  • 7611

AFRIQUE :: UNE FEMME BLANCHE SE MOQUE DES NOIRES QUI N’ASSUMENT PAS LEURS CHEVEUX NATURELS :: AFRICA

Sur Twitter, Tracy Zille est devenue une célébrité, elle trouve des piques qui font mal, se basant sur le vécu quotidien.

Tracy Zille ne rate aucune occasion pour tourner en dérision les attitudes d’autoflagellation des noirs.

Au sujet du mouvement «Black Lives Matter» (Les vies des noirs comptent), le prétexte ne lui a pas échappé pour se moquer des femmes noires. «Les femmes noires dépensent tellement d’argent pour avoir l’air blanches et crier de l’autre côté les vies des noirs comptent. La beauté africaine naturelle n’a-t-elle pas autant d’importance ou il vaut mieux avoir l’air blanche que noire. N’est-ce pas de l’auto-racisme de la discrimination contre vos propres cheveux naturels? ».

Cette publication a été partagée de nombreuses fois, certaines femmes trouvant comme justificatif le bronzage que font les femmes blanches pour ressembler aux noires.

Tracy Zille va encore plus loin, demandant au passage ce que deviendraient les femmes noires si les blanches refusaient désormais de leur vendre leurs cheveux ? « Que se passerait-il si nous nous réveillions un matin et décidions de ne pas vous vendre nos cheveux ? Je suis convaincue que les femmes noires qui n’aiment pas leur cheveux comme Bonang Matheba pleureront jusqu’à la mort».

L’interrogation ne s’arrête pas là. « Où sur la terre avez-vous vu les blancs, les indiens les chinois acheter les cheveux des autres races.», demande-t-elle.

Pour pousser le bouchon plus loin, elle renseigne «Saviez-vous qu’en 1786 une loi a été votée pour obliger les femmes noires à couvrir leurs cheveux, parce qu’ils étaient plus beaux que ceux des femmes blanches ? ».

Les piques continuent, elle passe en revue la réligion, soulignant au passage que si Jesus avait été noir, les blancs ne se seraient jamais proternés devant lui.

Difficile de savoir qui se cache derrière ce profil mais, il trouve des piques pour un éveil des consciences noires, car singer les blancs c’est bien, mais être soi c’est encore mieux, souligne Tracy Zille.

04juil.
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo