World news CAMEROUN :: Le Covid-19 fait grimper la demande en citron, ail et gingembre :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Le Covid-19 fait grimper la demande en citron, ail et gingembre :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: ECONOMIE CAMEROUN :: Le Covid-19 fait grimper la demande en citron, ail et gingembre :: CAMEROON
  • Source : EcoMatin
  • vendredi 10 avril 2020 09:57:00
  • 4724

World news CAMEROUN :: Le Covid-19 fait grimper la demande en citron, ail et gingembre :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

En cette période de crise sanitaire, un grand nombre de Camerounais choisit les plantes médicinales pour produire des infusions médicinales afin de se prémunir de la maladie à coronavirus.

Dans les marchés, des potions « anti-coronavirus » ont le vent en poupe. Suzanne Nkolo, vend du gingembre et des oignons depuis vingt ans dans un grand marché de Yaoundé et se pique d’en connaître tous les bienfaits. Alors si elle assure que ses produits sont bons contre le coronavirus, tout le monde acquiesce sans broncher. « Les gens ont cette habitude de recourir aux remèdes de grand-mère à chaque maladie », professe cette dame de 55 ans.

Avant de poursuivre : « il faut ingurgiter des produits piquants (…) pour se protéger du coronavirus”. Selon elle, le mélange de gingembre, de citron et d’oignon dans une infusion donnera du fil à retordre au virus.

Conséquence, il devient de plus en plus difficile de se procurer quelques citrons dans nos marchés. Quand vous en trouvez, les prix sont exorbitants. Un tas de cinq citrons se vend entre 1 000 FCFA et 2 000 FCFA. De même que le gingembre dont les prix sont passés du simple au double.

« La loi de l’offre et de la demande impose une hausse de prix exceptionnelle de ces denrées. Le citron, l’ail et le gingembre sont fortement demandés à cause d’une série d’informations qui circulent depuis quelques semaines déjà sur les réseaux sociaux, suite à la survenue du Coronavirus », indique un commerçant.

A en croire Arnaud Azegue, un autre vendeur, les vertus thérapeutiques de ces différents aliments pris individuellement sur la santé sont prouvées. Maintenant ce qui n’est pas encore admis par les scientifiques de la médecine moderne, c’est la consommation d’un mélange de ces trois aliments dans les soins contre le coronavirus

A côté de ces trois produits on a d’autres comme le ginseng, dont les tiges sont vendues dans quasiment tous les lieux publics. Il est réputé pour ses vertus relaxantes et ses effets toniques. Il est utilisé depuis des millénaires par la pharmacopée chinoise. Quant à l’aloe vera, c’est spécialement une plante légendaire, par excellence, qui peut soigner rapidement des brûlures, des piqûres d’insectes et autres maux.

A Yaoundé, plusieurs enseignes, comme « Tianshi Shop », « Forever Living product, » ou « Naturalia », ne désemplissent plus. « Je dirais qu’avec la crise sanitaire qui sévit, mes ventes ont connu une légère hausse. Autrefois, mes principaux clients étaient des sportifs qui venaient s’approvisionner en tisane et produits amincissants. Actuellement, ce sont toutes les couches et catégories de la société qui commandent du thé, de la citronnelle, du Moringa, etc. Donc je suis à près de 100 000 FCFA au quotidien depuis près d’un mois », se réjouit une tenancière.

10avril
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

canal de vie

Vidéo