Initiative: L'association LFVA Cameroun veut autonomiser les femmes :: CAMEROON
Initiative: L'association LFVA Cameroun veut autonomiser les femmes :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE Initiative: L'association LFVA Cameroun veut autonomiser les femmes :: CAMEROON
  • Camer.be : Leandre Ndzie
  • lundi 24 février 2020 09:46:00
  • 1071

Initiative: L'association LFVA Cameroun veut autonomiser les femmes :: CAMEROON

Elle a organisé ce weekend une rencontre avec les femmes de l'arrondissement de Douala 3 è afin de leur transmettre certaines notions en vue de leur autonomisation.
Le 8 mars , journée internationale de la femme est déjà dans les têtes de toutes les femmes. Pour célébrer cette fête autrement, l'association Les Femmes de Voix et d'Action ( LFVA) Cameroun qui est une association qui milite pour donner aux femmes une certaine indépendance économique a organisé une rencontre au quartier soboum dans l'arrondissement de Douala 3 è ce weekend.

Il a été question lors de cette rencontre d'échanger avec ces femmes autour du thème de la conférence qui était '' femme, autonomie et liberté''. '' la femme doit être autonome en passant par sa liberté et son indépendance économique'' affirme Marjolaine Djokwe la présidence fondatrice de l'association LFVA France qui a fait le déplacement de Douala spécialement pour l'occasion. Cette dernière a partagé son expérience personnelle avec les femmes venues a cette conférence pour qu'elles puissent avoir des atouts et des conditions pour pouvoir émerger.

Il faut dire que Marjolaine Djokwe se revendique d'un parcours très atypique de self made man, elle qui a quitté le Cameroun pour la France très jeune et est devenue aujourd'hui une femme d'affaires reconnue sur la place européenne. Elle a donc pu partager quelques astuces avec ses sœurs de soboum. entre des conseils de comment créer une activité génératrice de revenus et comment garder son homme à la maison, Mme Djokwe est allée sur tout les sujets pour pouvoir booster en ces femmes des capacités entreprenariales.

Il faut dire que l'association LFVA a pour objectif principal de former, éduquer et sensibiliser les femmes. Les rendre capable d'apprendre un métier générateur de revenus en vue de leur autonomisation économique. Celle-ci leur permettra de pouvoir s'épanouir elle même dans leur vie. Sara Temo , la présidente de cette association se bat au quotidien grâce à des méthodes qui lui sont propres à sensibiliser les femmes pour leur informer de l'existence de son association qui forme gratuitement les femmes dans les petits métiers.

Une sensibilisation plutôt efficace a voir le nombre de femmes venues spontanément à la conférence de weekend. Une façon de croire que pour cette année, les femmes de Soboum fêteront la journée du 8 mars différemment grâce au précieux conseils de Marjolaine Djokwe qui s'est muée en coach personnelle pour ces femmes. Un exercice qui se répétera sûrement quand on connaît l'ambition de l'association LFVA Cameroun et sa présidente Sara Temo qui ne souhaite ménager aucun effort pour contribuer a l'autonomisation des femmes.

24févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo