CAMEROUN :: Bon à Savoir: Fovu de Baham, le 5e vestige le plus important au monde en péril :: CAMEROON
CAMEROUN :: Bon à Savoir: Fovu de Baham, le 5e vestige le plus important au monde en péril :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: LE SAVIEZ-VOUS
  • Correspondance : Bertrand Teyou
  • mardi 21 mai 2019 12:23:00
  • 3552

CAMEROUN :: Bon à Savoir: Fovu de Baham, le 5e vestige le plus important au monde en péril :: CAMEROON

D’après le Danaos grec, notre dictionnaire géographique du globe infiniment plus précis que googlemap, Fovu de Baham au Cameroun est le 5e site de production le plus important au monde, derrière le makedon d’Alexandrie, le karchedon de Carthage, le neorion de Constantinople et le runon de Rome. Et, sur le plan militaire, le premier site au monde, car le tsa de Baham n’est autre que le bas du spectre du tsar byzantin dont la puissance de feu reste inégalée jusqu’à ce jour.

Réalité confirmée par tous les plus grands chefs militaire de l’histoire, de César à Magni Tamerlan le plus grand héros de guerre de tous les temps. Repère établi en tant que contenant avant d’être contenu, tel nous l’apprend Rio Dos Camaroes, aménagement géographique qui nous vient des Grecs tel nous l’enseigne le nègre Magne Charles qui fonda l’Europe moderne (Attention : si Charles Magne est représenté en homme blanc, c’est tout simplement parce que le mélanoderme est héroïsé leucoderme !)

Fovu est la place forte la plus redoutable au monde, ce n’est pas moi qui le dit, c’est ce que l’on enseigne dans toutes les académies militaires de l’Occident, à travers des ouvrages tel que Strategikonde l'empereur Maurice, Taktikade l'empereur Léon VI, Institutions militaires de l'empereur Tamerlan et bien d’autres. Chose que ne savent que trop bien l’illustre Sarkozy qui osa dire que le Noir n’est jamais entré dans l’histoire ; ou encore Senghor qui, disant que « l’émotion est nègre et la raison hellène », ne faisait qu’inverser le negri latin qui nous apprend plutôt que « le drongaire est nègre et la représentation hellène ».

Sur quelle arme s’appuie Baham pour être une place forte ? Pour éclairer la lanterne des personnes qui se posent cette question, en voici la réponse : au plus haut de sa capacité à agir, l’être humain résonne en organe sexuel, ce qui revient à dire que ce n’est pas celui qui détient le corps qui détient la puissance de feu, mais celui qui détient le monogramme. Monogramme que l’on identifie plutôt en point géographique car les hommes passent et le monde reste. Les travaux autour du monogramme de Charles Magne fournissent d’infinis détails à ce propos. Empire carolingien qui, bien sûr, maîtrisait jusqu’à l’arme nucléaire dont le code fut toujours détenu par la souveraine.

Disposant un tel patrimoine, l’Afrique noire ne reste réduite à la survie qu’en ignorant que le droit mor qui régit le fonctionnement actuel du monde émane du droit nok dont le cœur se trouve au pays bamiléké en tant que contenant et au pays béti en tant que contenu. C’est au point où on en est à se déchirer au Cameroun autour de l’identité anglophone qui, d’après le MercienPenda qui introduisit l’anglais en Angleterre, est un résidu de l’identité bantou. Chouannerie du nègre abandonnant son or pour aller poursuivre la boue.

Le site Fovu, temple du tomdjap, est désormais investi d’implantations sauvages, à l’image des immeubles autour des pyramides de l’Egypte charognée. Des pyramides cheops au cheopsi de Baham, on cherche ainsi à créer le cafouillage pour rendre illisible les vestiges historiques, une entreprise vaine car le grec est infalsifiable.

21mai
Lire aussi dans la rubrique LE SAVIEZ-VOUS

canal de vie

Vidéo