CAMEROUN :: Le MRC tousse, les nervis de BIYA s’enrhument ! :: CAMEROON
CAMEROUN :: Le MRC tousse, les nervis de BIYA s’enrhument ! :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DE VUE CAMEROUN :: Le MRC tousse, les nervis de BIYA s?enrhument ! :: CAMEROON
  • Correspondance de : BOAYENENGUE Achile
  • vendredi 01 février 2019 16:05:00
  • 3976

CAMEROUN :: Le MRC tousse, les nervis de BIYA s’enrhument ! :: CAMEROON

Le moindre battement de sil de monsieur Maurice KAMTO et le MRC déclenche l’hystérie de la horde de parasites qui sucent à la mamelle du régime corrompu de Yaoundé. Regardez les : Calixthe BEYALA, Roger KIYEK, Erick Mathias OWONA NGUINI, SISMONDI BITCHOKA, Pascal MESSANGA BILOA AYISSI, NKOM Emmanuel, BEDZIGUI Célestin, ESSOMBA Dieudonné, Ernest OBAMA.. intellectuels de cour, politiciens losers, ou journaleux obnubilés par la pitance s’instituer en parangon de la vertu républicaine, chantre du patriotisme. De mensonges en mensonges, ces suppos du groupuscule de l’apocalypse qui mène la nation à la ruine déploient dans l’espace public une violence symbolique dont l’unique finalité est de réduire un peuple de crevards à se satisfaire de sa misère, à magnifier son autocrate bourreau et à conspuer la moindre conscience libre. Marquons un arrêt pour discuter ces rhétoriques de crypto-fascistes.

Eh bien, KAMTO et sa bande de richissimes cachent leurs enfants en Europe et envoient ceux des autres à l’abattoir. Cela semble l’argument massue de ces joyeux incultes servit en boucle sur tous les plateaux. Si les misérables qui ne peuvent ni se nourrir convenablement, ni éduquer leur progéniture, ni se soigner ne descendent pas dans la rue pour revendiquer leur droit à plus de dignité, qui devrait le faire à leur place ? Les privilégiés qui en définitive n’on guère de souci ou d’angoisse du lendemain ? Non seulement ces rhétoriques médiocres confirment le caractère criminel du pouvoir qu’ils soutiennent, bien mieux, il s’agit de la meilleure preuve de l’héroïsme des contestataires voués aux gémonies ! Pourquoi prendre le risque d’affronter une soldatesque ultra répressive alors qu’il suffit comme bien d’autres de se ranger du bon côté pour engranger encore plus de richesse ? En tout cas cet argument traduit la faillite morale d’un régime parvenu à fragmenter toute capacité des citoyens à faire société au profit d’un individualisme forcené.

Le MRC et KAMTO sont des marionnettes de l’étranger ! Tenez donc ! ces grands souverainistes ont-ils seulement remarqué que leur champion nationaliste faisait tellement confiance à ses concitoyens qu’il juge très pertinent de se faire garder par un congloméra de mercenaires du Proche orient et d’ailleurs ?

Les médias occidentaux (RFI BBC) sont des instruments de déstabilisation au service des puissances impérialistes. Sauf que les journaleux qui relaient ses balivernes sont très heureux de bénéficier de ces caisses de résonnance aussitôt en délicatesse avec le despote qu’ils soutiennent. Encore mieux, leur despote célébré dédaigne leur donner des interviews préférant s’exprimer dans les instruments de « l’impérialisme ». Ces journaleux incapables faute de ressources de sortir de leur studio pour collecter l’information n’hésitent point à passer en boucle les extraits des confrères tant dénigrés. Plutôt que des critiques vides, nos journaleux devraient déjà se préoccuper d’être journaliste, puis trouver des organes de presse dignes de ce nom.

Le grand juriste KAMTO se disqualifie en enfreignant la loi… Sauf que la liste des modifications constitutionnelles de convenance faite par le KIM IL-SUNG de Yaoundé en est presqu’un testament d’anti constitutionnalité. Si l’arbitraire systématique de l’autorité publique n’abolissait pas la loi, si chaque citoyen ne devait pas s’affranchir de toute contrainte pour défendre ses droits, si les lois scélérates ne devaient pas être vigoureusement combattues par les consciences libres, MANDELA, Luther KING ne seraient jamais entrés au panthéon de l’histoire. Hitler, STALINE seraient des héros ! Encore que nos crypto-fascistes le pensent !

Désormais au Cameroun, l’autisme du groupuscule de l’apocalypse qui tire les ficelles du pouvoir est tel que seule une contre violence symbolique défensive doit pouvoir stopper ou atténuer la violence d’un appareil d’Etat privatisé. Les grandes pétitions de principe des crypto-fascistes n’y feront rien. Seule une modification sérieuse du logiciel répressif des tenants de la position gouvernante délégitimera les dynamiques de privatisation de la violence qui naissent dans l’espace politique camerounais. Au cas échéant, le processus de basculement vers une conflagration générale est inéluctable ; car telle est la destinée des aventures despotiques du type de KIM IL-SUNG de Yaoundé.

01févr.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

canal de vie

Vidéo