Camer.be
CAMEROUN :: Comité de normalisation de la Fécafoot : Inévitable prorogation :: CAMEROON
CAMEROUN :: SPORT
  • Cameroon Tribune : Josiane R. MATIA
  • mardi 28 août 2018 13:12:00
  • 979

CAMEROUN :: Comité de normalisation de la Fécafoot : Inévitable prorogation :: CAMEROON

La décision de la FIFA attendue alors que le mandat de l’équipe dirigée par Me Dieudonné Happi arrive à échéance le 31 août prochain.

Y aura-t-il une deuxième prorogation du mandat du Comité de normalisation à la tête de la Fédération camerounaise de football ? La réponse semble tomber sous le sens et on a presque envie de s’avancer à dire que ce n’est plus qu’une question d’heures. La Fédération internationale de football association (FIFA), dont on annonce l’arrivée des émissaires d’ici mercredi, va forcément prendre une décision en ce qui concerne le Cameroun dans un avenir très proche, puisque le mandat du Comité actuel expire ce 31 août 2018. Or, son objectif, à savoir la mise sur pied d’un exécutif élu, n’a pas été atteint.

L’intérêt désormais se trouve dans la composition et même la forme de la structure appelée à conduire l’élection. La FIFA va-t-elle conserver le quinté actuel, mené par Me Dieudonné Happi, l’enrichir ou alors le modifier entièrement? Si on s’en tient au fonctionnement habituel de l’instance mondiale, elle devrait continuer de faire confiance à l’équipe en place en attendant l’élection d’un président de la Fecafoot.

Au terme du premier mandat du Comité de normalisation le 28 février dernier, la FIFA avait décidé de rallonger son bail de six mois. L’audit interne des comptes de la Fecafoot et la modification de la loi portant organisation et promotion des activités physiques et sportives constituaient les principales raisons avancées. Si entretemps, on n’a plus eu de nouvelles du fameux audit, la loi elle a été réformée. Et c’est d’ailleurs sa modification en juin dernier qui justifie que l’élection du nouvel exécutif n’ait pas eu lieu. Le Comité de normalisation avait en effet rendu public un programme prévoyant notamment la tenue de l’élection le 17 août dernier.

De ce côté, on affirme que ce contretemps a perturbé les plans et rendu l’organisation d’une élection impossible dans les délais. En tout cas, deux mois après l’adoption de la nouvelle loi, les acteurs attendent encore de s’approprier les nouveaux textes. Cela fait un an, le 23 août 2017, que Me Dieudonné Happi, Me Marcelle Denise Ambomo, Dr Abdou Oumarou, Djomo Kevin et Maurice Edimo Bellet ont été désignés par la FIFA pour conduire la normalisation.

Avec pour missions l’élaboration des nouveaux statuts, la révision des statuts des ligues départementales et régionales, la gestion des affaires courantes et l’organisation des élections d’un nouveau comité exécutif de la Fecafoot .

28août
Lire aussi dans la rubrique SPORT
Vidéo