Camer.be
CAMEROUN :: Projet de société : Yaoundé ne sera plus la capitale :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Mutations : Blaise Djouokep
  • vendredi 24 août 2018 00:30:00
  • 4814

CAMEROUN :: Projet de société : Yaoundé ne sera plus la capitale :: CAMEROON

Dans sa vision, le candidat du SDF au prochain scrutin présidentiel entend aussi supprimer l’Enam.

Le projet de société du candidat du Social Democratic Front (SDF) à la présidentielle du 07 octobre prochain, Joshua Osih, est désormais connu. Le programme politique, économique et social de ce dernier qui a été présenté hier 22 août à Douala, se décline en six principaux chantiers composés de 350 mesures dont 24 principales. « Ce sont les mesures qui sont le plus revenues lors de la construction de ce programme, qui est l’émanation des propositions du peuple camerounais. Ce sont les points sur lesquels les populations ont le plus insisté », explique le candidat du SDF.

Plus précisément, s’il est élu, Joshua Osih entend dans les cinq prochaines années, « rendre effectif un Etat fédéral à travers un fédéralisme à dix Etats, relever le montant du Smig (Salaire minimum interprofessionnel garanti, Ndlr) à 160.000 Fcfa, doubler le salaire des fonctionnaires, mettre sur pied une couverture santé de base à 500.000 Fcfa par ménage, supprimer les droits universitaires dans les grandes écoles et universités et supprimer l’Enam (Ecole nationale d’administration et de magistrature, Ndlr) ».

Les mesures envisagées par celui qui se présente comme le futur président de la République concernent également la délocalisation de la capitale politique pour une autre ville de la région du Centre, la réduction des postes ministériels à 20, les suppressions du poste de délégué du gouvernement et des contrôles routiers mixtes. Pour le candidat du SDF, « il est question de redonner le pouvoir au peuple à travers la forme de l’Etat qui sera désormais le fédéralisme.

L'information claire et nette. Et la réduction du nombre de ministères est en droite ligne avec cette nouvelle forme de l’Etat », explique-t-il, en estimant que cela va permettre le développement de toutes les régions et de l’ensemble du pays. Et c’est d’ailleurs dans cet élan que Joshua Osih situe la délocalisation de la capitale politique qui aura pour effet, le désengorgement de la ville de Yaoundé.

Les six « grands chantiers » de Joshua Osih portent également sur l’amélioration des conditions de vie, le pouvoir d’achat des Camerounais, la construction d’un Cameroun nouveau qui protège et défend tous les Camerounais en mettant l’accent sur une gouvernance inclusive et efficace, la stimulation de la croissance à travers la mise sur pied d’un nouveau modèle de croissance, la mise sur pied d’un cadre de vie qui permet aux Camerounais de vivre leurs rêves, la mise sur pied d’un plan pour la révolution numérique et impulser l’entreprenariat local et d’une réforme budgétaire et fiscale. Le programme économique et social de Joshua Osih s’étend sur 46 pages et est disponible sur son site officiel : osih2018.com.

24août
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo