Cameroun: Dr. Corantin Talla alias Général Schwarzkopf s’exprime sur la crise dite Anglophone et exige la démission de Paul Biya et la mise sur pied d’un Gouvernement de Transition :: CAMEROON
Cameroun: Dr. Corantin Talla alias Général Schwarzkopf s’exprime sur la crise dite Anglophone et exige la démission de Paul Biya et la mise sur pied d’un Gouvernement de Transition :: CAMEROON

Cameroun: Dr. Corantin Talla alias Général Schwarzkopf s’exprime sur la crise dite Anglophone et exige la démission de Paul Biya et la mise sur pied d’un Gouvernement de Transition :: CAMEROON

Cameroun: Dr. Corantin Talla alias Général Schwarzkopf s’exprime sur la crise dite Anglophone et exige la démission de Paul Biya et la mise sur pied d’un Gouvernement de Transition :: CAMEROON
Cameroun: Dr. Corantin Talla alias Général Schwarzkopf s’exprime sur la crise dite Anglophone et exige la démission de Paul Biya et la mise sur pied d’un Gouver
Depuis le début de la crise dite Anglophone au Cameroun, j’ai été de tout cœur pour les revendications corporatistes des avocats et enseignants d’expression anglaise. Par contre, j’ai été contre la violence et l’humiliation perpétrés par des soldats sur les étudiants et étudiantes dans le Campus de l’université de BUEA et autres établissements dans les régions du Nord-ouest et Sud-ouest du Cameroun. Ces actes de barbarie de la soldatesque du régime me rappellent tristement les humiliations, les tortures et viols subis par les étudiants et étudiantes dits parlementaire durant les années de braise au Cameroun. Par exemple, de simples caporaux les faisaient

Je me rappelle comme si c’était hier un 5 Mai 1992 quand la soldatesque de Paul Biya et la milice tribale conduite par Charles Ateba Eyene humilièrent Guiadem Ange Tekam alias Margaret Thatcher en plein campus universitaire en la déshabillant et déchirant son dessous avec un objet tranchant, pour ensuite l’embarquer ainsi que moi, venu intervenir pour sa libération, manu militari a la légion de Gendarmerie du Centre pour des séances de torture. 25 ans plus tard, c’est les mêmes méthodes qui ont été appliquées sur nos compatriotes étudiantes et étudiants de l’Université de Buea, a la seule différence que cette barbarie des soldats de Paul Biya a été étalée aux yeux du monde grâce aux réseaux sociaux qui n’existaient à l’époque où nous combattions ce régime répressif. J’ai eu à condamner ces actes ignobles avec la dernière énergie.

Par ailleurs, je suis contre la sécession et les incendies d’établissements scolaires et hôpitaux ; actes ignobles qui sont réclamés par certains sécessionnistes basés dans la Diaspora et spécialement aux USA. Nos enfants ne doivent pas être sacrifiés à l’autel des revendications sécessionnistes et l’arrogance habituel du régime tribal de Paul Biya qui a tarde à prendre les mesures nécessaires pour décrisper l’atmosphère.

Je rappelle à ces bruleurs d’écoles qu’a notre époque, les étudiants et élèves parlementaires sous ma houlette n’avaient pas incendié leurs amphis et lycées car il était illogique pour nous de revendiquer la décongestion de l’Université via la création de plus d’amphis en brulant les amphis déjà existants. Bien que j’eusse le pouvoir d’ordonner de tels actes insensés en tant que président-fondateur et leader tout puissant du Parlement des Etudiants Camerounais, je ne le fus pas. Tout au contraire, j’eus à contrôler certains de mes éléments qui s’apprêtaient à commettre ces genres d’actes. Par un exemple, j’avais eu à confisquer un bidon d’essence a un de mes elements qui voulaient incendier un Amphi, et je dormis avec ce bidon à mes cotes afin de me débarrasser de son contenu le matin.

Tout au plus certains étudiants parlementaires proches du Front des Etudiants Lésés (FEL) eurent à déféquer dans les bureaux de professeurs hostiles aux activités du Parlement sans toutefois les incendier.

Revenant sur la contribution du gouvernement de Biya au pourrissement de la situation, je tiens à signaler que j’avais déjà eu a demander à ce gouvernement, au cours d’un débat sur Afrique Media modéré par Michael Tony Menga et auquel je participais via Skype à partir des USA, de poser un acte politique de décrispation de la situation en libérant des leaders d’expression anglaise incarcérés. Malheureusement, ce n’est que quand la situation s’est empirée que Mr. Biya s’est résolu à ordonner la libération de certains et en maintenant d’autres en prison. Mauvaise stratégie une fois de plus due à l’arrogance du régime vacillant de Paul Biya.

En effet, les sécessionnistes ont pris le prétexte de l’exigence de la libération de certains des leurs encore détenus pour organiser des marches avec les drapeaux d’une supposée république d’Amazonie. Ils ont commis des attentats à la Bombe artisanale, attentats revendiques sus sa page Facebook par un leader sécessionniste dénommé Mark Bareta, basé dans la Diaspora. A cause de l’absence de la volonté politique du régime de Biya d’engager un dialogue national pour trouver les solutions aux problèmes de tous les Camerounais et de toutes les régions, les actes de violence iront s’agrandissant dans notre pays.

En tant qu’un patriote qui combat et fait des sacrifices depuis près d’un quart de siècle pour une démocratie forte et une bonne gouvernance dans notre cher pays, je ne saurai reste indiffèrent face à ce glissement de notre pays vers un cycle de violence sans fin pouvant culmine par un bain de sang.

C’est pour cela que je propose :

1. La démission de Paul BIYA

2. La convocation d’une Conférence Nationale Souveraine

3. La mise sur pied d’un gouvernement de transition dirige par une personnalité indépendante

4. Les reformes électorales qui entre autres limitent l’Age présidentiel a 70 ans ainsi que le mandat présidentiel a 2 mandats de 5 ans non renouvelables ; et de fait Biya et autres gérontocrates ne pourront participer à la prochaine élection présidentielle

5. Révision du code de Nationalité avec octroi de la double nationalité aux Camerounais de la Diaspora avec tous les droits politiques comme tout autre camerounais

6. L’organisation des élections régionales (étape de mise sur pied effective de la décentralisation démocratique), législatives, municipales et présidentielles

7. La Dissolution d’institutions inutiles telles que le Senat et le Conseil Economique et Social

Ces propositions constituent à mon avis les conditions sine qua non pour éviter le chaos dans notre pays.

Pour la Conscience du Cameroun,

Dr. Corantin Talla alias general Schwarzkopf, PhD, president
Leader-fondateur du Parlement des Etudiants Camerounais
Exile politique aux USA depuis près de 25 ans
Candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle

© Correspondance : La Conscience Du Cameroun

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

zed2three
Cameroun: Dr. Corantin Talla alias Général Schwarzkopf s’exprime sur la crise dite Anglophone et exige la démission de Paul Biya et la mise sur pied d’un Gouvernement de Transition :: CAMEROON France (Val-de-Reuil)
un homme politique digne de ce nom ne peut pas soutenir des revendications corporatistes-Ateba eyene,paix à son âme n'a jamais milité à "l'auto-défense" et son parcours estudiantin est postérieur aux tristes événements dont le funeste "parlement" est responsable;quelle lâcheté de s'attaquer à des disparus!
Epervier
Cameroun: Dr. Corantin Talla alias Général Schwarzkopf s’exprime sur la crise dite Anglophone et exige la démission de Paul Biya et la mise sur pied d’un Gouvernement de Transition :: CAMEROON Canada (Sainte-Catherine)
@ZED2THREE,

Plusieurs de ces acteurs se sont attaqués à lui de son vivant.

Je l'ai lu plusieurs fois.

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Joseph Antoine Bell: Prophète au Caire
Joseph Antoine Bell: Prophète au Caire
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun: Dr. Corantin Talla alias Général Schwarzkopf s’exprime sur la crise dite Anglophone et exige la démission de Paul Biya et la mise sur pied d’un Gouvernement de Transition :: CAMEROON
GPS LE PHOTOGRAPHE GLOBE TROTTEUR EN SUISSE
évènement
Cameroun: Dr. Corantin Talla alias Général Schwarzkopf s’exprime sur la crise dite Anglophone et exige la démission de Paul Biya et la mise sur pied d’un Gouvernement de Transition :: CAMEROON
actuellement sur le site