World news CAMEROUN :: Mgr Cornelius Esua Fontem : “Un évêque ne peut pas se suicider” :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Mgr Cornelius Esua Fontem : “Un évêque ne peut pas se suicider” :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: RéLIGION
  • Le Jour : Propos Recueillis Par Franklin Kamtche
  • mardi 06 juin 2017 10:40:26
  • 12314

World news CAMEROUN :: Mgr Cornelius Esua Fontem : “Un évêque ne peut pas se suicider” :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

L’archevêque de Bamenda récuse l’hypothèse du suicide de cet homme de foi très discret.

En ce dimanche de la pentecôte (hier, 4 juin, Ndlr) la communauté chrétienne camerounaise porte le deuil d’un des pères de l’Eglise, Mgr Jean Marie Benoît Bala, votre confrère dans l’épiscopat. Comment vivez-vous ce drame ?
C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris la sortie des eaux de la Sanaga du corps de l’évêque de Bafia. Nous sommes encore consternés par ce qui est arrivé. Je le suis d’autant plus que je l’ai connu à de nombreux titres. J’étais le co-consécrateur de son ordination épiscopale, lorsqu’il a été nommé évêque. Nous sommes restés liés, aussi bien au sein de la conférence épiscopale où nous avons travaillé en synergie que dans la conduite pastorale de nos diocèses respectifs. Il s’agit d’une très grande perte pour le diocèse de Bafia, l’église catholique du Cameroun et même l’église universelle.

Quel type d’homme était Mgr Bala ?
Un homme pieux, discret, attentif et compétent. Il était concentré et ne faisait pas de bruit. Nous avons travaillé ensemble sur de nombreux sujets et j’étais toujours saitisfait de sa contribution. Un tel homme ne se jette pas dans l’eau.

Précisément, vous semblez sceptique quant à ce qui lui est arrivé...
Nous attendons des enquêtes sérieuses de la part du gouvernement. Il faut approfondir les recherches, pour savoir ce qui lui est arrivé, comment il a pu se retrouver là. Un évêque de la trame de Mgr Jean Marie Benoît Bala ne se suicide pas.

Pourquoi ?
Parce qu’en tant qu’évêques, nous sommes là pour apporter du réconfort à ceux qui souffrent, qui doutent, qui ont même parfois perdu l’espoir. Nous ne pouvons pas être les premiers à nous donner la mort. Mgr Bala ne nous paraissait pas aussi troublé que cela. Et puis c’est un cas de figure plutôt rare dans l’histoire de l’église. Les évêques ne se suicident pas.

Mgr, personnellement comment allez-vous ? Vos soucis locaux sont-ils apaisés ?
Grâce à Dieu, la communauté chrétienne de Bamenda et même au-delà de notre province épiscopale va bien. Nous prions.

Doit-on croire que les hommes d’Eglise sont en insécurité au Cameroun ?
Pas du tout. Nous sommes des bergers, des pasteurs. C’est Dieu qui nous protège. Devant les difficultés, nous nous mettons en prière et attendons la réponse du Très-Haut. Il est le maître de tout.

06juin
Lire aussi dans la rubrique RéLIGION

canal de vie

Vidéo