Des mdias camerounais dnoncent les pressions de Yaound sur le traitement de la crise anglophone :: CAMEROON

Des mdias camerounais dnoncent les pressions de Yaound sur le traitement de la crise anglophone :: CAMEROON

Des m?dias camerounais d?noncent les pressions de Yaound? sur le traitement de la crise anglophone :: CAMEROON
Des m?dias camerounais d?noncent les pressions de Yaound? sur le traitement de la crise anglophone :: CAMEROON
Des journalistes ont été arrêtés et sont portés disparus selon des organisations de défense des droits humains camerounaises.

Le Syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJC) a dénoncé, mardi 22 février, les pressions des autorités sur les médias dans le traitement des revendications de la minorité anglophone face au pouvoir de Yaoundé.

Le 20 janvier, le Conseil national de la communication (CNC) organe régulateur des médias, avait menacé de sanctionner les entreprises de presse diffusant des discours favorables au séparatisme ou au fédéralisme que revendiquent certains leaders de cette minorité.

« La censure est abolie »

« L’injonction du CNC est une tentative ouverte d’influencer le traitement de l’information par les médias. Les professionnels nulle part ne l’accepteront, a déclaré le président du SNJC, Denis Nkwebo, lors d’une conférence de presse. Nous avons demandé aux journalistes (…) de traiter des questions de fédéralisme, de traiter des questions de sécessionnisme, seulement en faisant largement écho à toutes les opinions sur ces questions. »

De son côté, Edmond Kamguia, chef du service politique au quotidien Nouvelle Expression déplore un communiqué du CNC aux « relents politiques ». « Lorsqu’on demande aux journalistes, aux médias, de ne pas faire l’apologie du fédéralisme et de la sécession, de ne même pas aborder ces questions-là, c’est une manière de censurer la presse camerounaise », a déclaré M.Kamguia. Et d’ajouter : « Depuis une loi de janvier 1996, la censure est abolie au Cameroun. »

Arrestations et disparitions

Par ailleurs, la directrice du Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (Redhac), Maximilienne Ngo Mbe, a pointé la disparition de « 25 personnes qui ont été arrêtées » dans les rgions anglophones du pays. « On demande à l’Etat du Cameroun de publier les noms (et) s’ils sont en vie, de nous dire où ils se trouvent », a-t-elle déclaré.

Depuis novembre, la contestation a gagné le nord-ouest et le sud-ouest du Cameroun, les deux rgions anglophones (sur les dix que compte le pays) traditionnellement frondeuses envers le régime du président Paul Biya.

La minorité anglophone – environ 20 % de la population, estimée à 22 millions – se dit marginalisée. A la suite des manifestations en décembre 2016 et en janvier, le gouvernement a coupé Internet dans les deux régions.

© Source : AFP

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Epervier
Des mdias camerounais dnoncent les pressions de Yaound sur le traitement de la crise anglophone :: CAMEROON Canada (Montreal)
"25 personnes portes disparues".

Des personnes enleves par des forces contrles par le rgime et qu'on ne retrouve plus.

Un peu comme le cadavre du prtre dcd qui portait le numro 121 au moment de la reconnaissance du corps et, par la suite, au moment de rcuprer les restes pour des obsques n'existe plus, le rgime no colon ayant fix "78" le nombre de morts de l'hcatombe ferroviaire du 21 octobre 2016 seka.

Peuple du Cameroun, je suis avec toi
Toi aussi sois avec moi.

Nous avons une seule solution :
Il faut renverser le rgime no colon.
gabson
Des mdias camerounais dnoncent les pressions de Yaound sur le traitement de la crise anglophone :: CAMEROON Germany (Bruchsal)
J'ai parfois piti de pauvres Noirs qui ramassent les miettes que les blancs leur balancent, et ces miserables sont prts s'adonner brler leur pays!

Si vous dites que 25 personnes sont disparues, quel animal osera demander les noms, alors que c'est lui qui accuse! Quand on accuse, on est suppos avoir men des INVESTIGATIONS, et donc dtenir des preuves dont la premire est le nom du disparu!

Les memes qui passent le temps accuser l'ARME contre leurs amis boko haram! Ils menacent le Gouvernement et passent Sous silence l'gorgement des CAMEROUNAIS!

Il nous faut un POUTINE pour dissoudre tous ces machins de droits de l'homme! Ces choses ne manifestent pas pourquoi contre le crime du fcfa???

Les NOIRS sont tonnants!
WiseMan
Des mdias camerounais dnoncent les pressions de Yaound sur le traitement de la crise anglophone :: CAMEROON United States (Silver Spring)
Prendles devants de la marche sur le CFA et nous allons te suivre!!!

N'es-tu pas noirs toi aussi??? Ou tu es aussi "etonnant" que ces noirs dont tu te plainds...
zed2three
Des mdias camerounais dnoncent les pressions de Yaound sur le traitement de la crise anglophone :: CAMEROON France (Le Vaudreuil)
"des journalistes ont t arrt et sont ports disparus": donnez-nous les noms svp ou bien refermez ce lieu d'aisance
Taskinfo
Des mdias camerounais dnoncent les pressions de Yaound sur le traitement de la crise anglophone :: CAMEROON Canada (Montreal)
Ils ya des disparitions et c'est la norme avec ce gouvernement qui mise sur la mdiocrit.

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Les poulains de Rigobert Song héritent du groupe D
Les poulains de Rigobert Song hritent du groupe D
Facebook
réclame
partenaire
Des mdias camerounais dnoncent les pressions de Yaound sur le traitement de la crise anglophone :: CAMEROON
Martial BISSOG en causerie avec SOPIEPROD VOL 1
évènement
Des mdias camerounais dnoncent les pressions de Yaound sur le traitement de la crise anglophone :: CAMEROON
actuellement sur le site