Une jeune Centrafricaine assassinée dans sa chambre à Douala
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Une jeune Centrafricaine assassinée dans sa chambre à Douala :: CAMEROON

Horreur ce mercredi 23 juin 2021, au quartier Akwa à Douala la capitale économique du Cameroun. Une jeune Centrafricaine retrouvée morte dans sa chambre, dans ce quartier huppé situé en plein coeur de la ville portuaire.

La jeune Centrafricaine s'appelait Edith Flore Gbatte. Selon des sources concordantes, elle a été retrouvée, baignant dans une mare de sang dans sa chambre, ce mercredi. La découverte a été faite par des voisins qui, se sont inquiétés d'un long silence qui n'était pas dans ses habitudes de vie. Le corps d'Édith a été découvert dans une mare de sang, avec des traces d'une agression sauvage et brutale au couteau.

Sitôt alertés, les gendarmes sont arrivés sur les lieux du crime, et ouvert une enquête qui au bout, permettra peut-être de mettre le grappin sur les auteurs de ce crime ignoble et répugnant. Le corps de la victime a été conservé à la morgue. 

L'insécurité gagne du terrain. Ce même jour à Kribi dans la région du Sud Cameroun, c'est un Français qui a été assassiné. Sous les caméras de nos confrères  d'Equinoxe, ses compatriotes et compagnons étaient en larmes, ont crié leur indignation face à ceux qu'ils considèrent comme la fascination du mal gratuit et prémédité, et ont appelé à une enquête des plus diligentes pour retrouver les assassins.

Attention ! Il est bon que les populations collaborent avec les forces de sécurité, en dénonçant tous les malfaiteurs qui se terrent dans les quartiers, ainsi que  toutes les personnes aux styles de vie et mouvements suspects. La force de la police, de la gendarmerie et de l'Armée, ne repose que sur le renseignement et la collaboration avec  les  populations.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo