World news CAMEROUN :: Elections régionales : Biya, Kamto, Fru Ndi, Atanga Nji, Fame Ndongo, Les acteurs de la scène. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Elections régionales : Biya, Kamto, Fru Ndi, Atanga Nji, Fame Ndongo, Les acteurs de la scène. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: MéDIA
  • Camer.be : Ben BATANA avec Omecam
  • mercredi 09 septembre 2020 12:16:00
  • 2300

World news CAMEROUN :: Elections régionales : Biya, Kamto, Fru Ndi, Atanga Nji, Fame Ndongo, Les acteurs de la scène. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Les collèges électoraux en vue des élections régionales ont été convoqués par Paul Biya. Un scenario qui met en scène plusieurs acteurs.

Le journal Ouest Echo, paraissant à Bafoussam, capitale de la région de l’ouest pense que « Paul Biya met Maurice Kamto au pied du mur ». En convoquant les élections régionales le 6 décembre 2020 sans avoir changé le code électoral, ni réglé la crise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, le chef de l’État a ignoré les menaces du leader de l’opposition qui en avait fait un casus bellis.

Bras de fer dans le sérail.

Il se traduit par la mise en scène d’un autre acteur politique et non des moindres. Le chairman, leader du SDF, opposant historique du champion du parti au pouvoir. « Paul Biya défie Kamto et Fru Ndi » Pour le journal des régions, Quelques semaines après la mise en garde des leaders du Mrc et du Sdf, le président de la République et du Rdpc, annonce la tenue des régionales pour le 6 décembre prochain. Un défi lancé à l’opposition dont on s’interroge sur la capacité à mettre ses menaces à exécution.

 Paul Atanga Nji, ministre de l’administration territoriale est entré en scène, à l’ouverture du rideau. De manière très forte. En activant sur le rouleau compresseur. Désormais, l’épée de Damoclès plane sur les acteurs de la concurrence politique « L’ultimatum d’Atanga Nji à Kamto ». Le journal Le Soir révèle qu’au cours du point de presse y relatif donné par le Minat, les fauteurs de trouble ont reçu un ultime avertissement. D’un ton ferme, Paul Atanga Nji a clairement martelé que : « En cas de nouveau faux pas, notamment l’incitation à la rébellion, le compteur Judicaire de ceux qui ont bénéficié de l’arrêt des poursuites sera remis à zéro. Tous les fauteurs de trouble, quels qu’ils soient, répondront de leurs actes devant les instances Judiciaires compétentes »

 Cette attitude du ministre le met dans la position de « dernier rempart » Pour le journal l’indépendant, Face à la menace insurrectionnelle du Mrc, le ministre de l’Administration Territoriale, sous un ton volontairement martial, s’est montré à la fois offensif et pédagogue devant les hommes de médias rencontrés dans la ferveur de la convocation des collèges électoraux en vue des régions du 6 décembre prochain.

Malgré tout et au-delà des joutes aratoires et des intimidations dissuasives, l’élection reste un jeu et « Les absents auront tort ».  Le Pr Jacques Fame Ndongo secrétaire national à la communication et membre du bureau politique du Rdpc dans une tribune, invite les électeurs à être d’attaque le 06 décembre 2020, date fixée pour le scrutin par le président de la République non sans prodiguer un conseil aux dirigeants des partis d’oppositions qui appellent au boycott de ces premières élections régionales de l’histoire politique au Cameroun. Sans ambages, il indique clairement que les absents auront tort.

09sept.
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo