World news CAMEROUN :: Franck va-t-il succéder à son père ? Merci à Paul Biya. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Franck va-t-il succéder à son père ? Merci à Paul Biya. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: MéDIA
  • Camer.be : Ben Oway avec Omecam
  • lundi 07 septembre 2020 13:56:00
  • 5430

World news CAMEROUN :: Franck va-t-il succéder à son père ? Merci à Paul Biya. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Les tractations se mènent en coulisses. Pour une éventuelle succession au palais d’etoudi. Le nom de Franck Biya revient toujours. Cependant qu’au sein de l’opposition politique on parle du renouvèlement d’une classe politique vieillissante. Les régionales charrient des revendications alors Paul Biya est magnifié dans le grand nord. Ainsi va le Cameroun.

La Transition est-elle ouverte au palais de Yaoundé ? Les supputations vont bon train dans les milieux huppés de la capitale comme au sein du petit peuple « le père est déjà fatigué » et on le voit de moins en moins. Qui donc pour lui succéder au cas où ? « Le fils d’Irène pourquoi pas... » La réponse est de la Voix du centre, un journal paraissant à Yaoundé. Tout le sérail politique payerait cher pour un voyage dans la tête de Paul Biya. Comprendre comment il organise sa fin de règne et surtout scruter sa liste mystérieuse de potentiels dauphins... Chacun à sa liste et les dauphins sont souvent les mêmes. Ces derniers temps, un nouveau nom revient sans cesse : Franck Biya. Le fils de la première dame Jeanne Irène Biya (décédée) ferait pour son clan un candidat idéal.

Cependant que dans le cadre de la lutte contre les inondations, Cameroon Tribune parle des « chantiers de l’Extrême-Nord ». De fait, Une mission interministérielle dépêchée par le président de la République vient de séjourner dans la région. Elle a non seulement apporté le réconfort et le soutien matériel du chef de l’État aux populations victimes des dernières intempéries, mais aussi évalué l’ensemble des projets en cours. Il s’agit des infrastructures, de l’agriculture, de l’élevage, du logement, du développement local.

Cette mission revêt un caractère philanthropique, « Paul Biya essuie les larmes aux sinistrés » Selon le journal Réalités Plus, Conduite par le Minat Paul Atanga Nji, la délégation de 7 ministres dépêchée dans l’Extrême-Nord par le chef de l’État a pris 5 jours pour évaluer les dégâts, remettre du matériel et des denrées alimentaires aux sinistrés et adopter un plan d’urgence pour résoudre les questions liées aux inondations dans la Région.

Et les populations le lui ont rendu avec « Le merci des populations au président Paul Biya ». Comme l’indique le journal Le Pélican. Fière de l’attention particulière à elles accordées par le président de la République, Paul Biya tant en période de crise qu’en période normale, les populations sinistrées de la région de l’Extrême-Nord après des inondations enregistrés dans plusieurs arrondissements de cette partie du pays, n’ont pas manqué d’exprimer leur gratitude au chef de l’État qui a dépêché sept membres de son gouvernement à l’effet non seulement d’évaluer l’ampleur du sinistre, enregistrer leurs doléances en vue d’y apporter des solutions concrètes...

Tout ne s’est pas passé comme un train sur les rails. Le journal Le Quotidien rassure « Plus de peur que de mal ». Contrairement aux élucubrations contenues dans les trames de deuil de certains réseaux sociaux, aucun membre du gouvernement n’a perdu la vie au cours du grave accident dont ils ont été victimes le samedi, 05 août 2020 dans la région de l’Extrême-Nord alors qu’ils accomplissaient une mission républicaine instruite par le chef de l’État avec à sa tête, le ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji.

Après une prise en charge de quelques victimes enregistrées décidée par le président de la République, patriotes engagés et républicains, Paul Atanga Nji, Alamine Ousmane Mey, Nganou Djoumessi, Emmanuel Elanga, Dr Taïga, Gabriel Mbairobe et Célestine Ketcha Courtès ont poursuivi sereinement leur mission de réconfort des populations victimes des inondations dans la région de l’Extrême-Nord. 

07sept.
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo