World news CAMEROUN :: Une veuve attribue la paternité des enfants à son amant :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Une veuve attribue la paternité des enfants à son amant :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Kalara : Jacques Kinene
  • vendredi 24 juillet 2020 04:33:00
  • 1611

World news CAMEROUN :: Une veuve attribue la paternité des enfants à son amant :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Une dame est poursuivie pour atteinte à la filiation, faux et usage de faux. Il lui est reproché d’avoir changé les actes de naissance des enfants du défunt époux au profit de l’actuel amant, pourtant légalement marié à une autre femme.

Le 10 juillet 2020, Victorine et Pierre ont comparu devant le Tribunal de première instance(TPI) de Yaoundé centre administratif. Ils sont poursuivis par Thérèse, la soeur aînée de feu Fabien pour atteinte à la filiation, faux et usage de faux. Seulement, l’audience qui a été de courte durée a été reportée au 11 septembre prochain. Le tribunal attend encore le rapport du commandant de brigade de gendarmerie de Nkolbisson à qui il avait été demandé de mener une enquête au sujet des actes de naissance querellés. Il s’agit pour l’enquêteur de démontrer que les accusations faites contre la veuve sont fondées. La suite de l’affaire qui revient le 11 septembre prochain, dépendra donc du résultat dudit rapport.

Rappelons que Victorine a perdu Fabien, son époux il y a quelques années au quartier Nkolbisson à Yaoundé. A sa mort, le défunt a laissé des enfants mineurs. La veuve une trentaine d’années à peine, faute de se remarier, va nouer une relation de concubinage avec Pierre, légalement marié à une autre femme. Ce dernier va abandonner son foyer conjugal et rejoindre Victorine dans la maison familiale laissée par son regretté mari. L’appétit venant en mangeant, Pierre a voulu renforcer sa position auprès de sa nouvelle conquête. Il a fini par convaincre Victorine de constituer dans la discrétion totale, les actes de naissance des enfants d’Etienne à son nom.

Au bout d’un certain temps de discussion, il parviendra à son objectif. Son nom comme père des enfants sera porté, selon l’accusation, dans les nouveaux actes. Cette situation va durer toute la période pendant laquelle les enfants vont passer à l’école primaire. Mais comme un crime n’est jamais parfait, le pot-aux-roses sera découvert au moment des inscriptions au lycée d’enseignement secondaire lorsque Thérèse, la soeur du défunt a été informée de ce que tous les orphelins de son feu frère ont un nouveau père.

Indignée par cette situation qu’elle qualifie d’inacceptable, cette dernière, a immédiatement engagé une procédure judiciaire contre les deux amants pour atteinte à la filiation, faux et usage de faux devant le TPI de Yaoundé centre administratif.

24juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo