CAMEROUN :: Protection des données personnelles: L'ANTIC donne le mode d'emploi :: CAMEROON
CAMEROUN :: Protection des données personnelles: L'ANTIC donne le mode d'emploi :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Leandre Ndzié
  • vendredi 27 septembre 2019 15:17:00
  • 1686

CAMEROUN :: Protection des données personnelles: L'ANTIC donne le mode d'emploi :: CAMEROON

L'agence nationale des techniques de l'information et de la communication a tenu cette semaine un séminaire à Douala capitale économique du Cameroun, histoire d'édifier certains acteurs du domaine sur l'importance de la protection des données personnelles.

Le monde dans lequel nous vivons se digitalise un peu plus chaque jour. Cette digitalisation qui facilite la vie n'arrive pas qu'avec des avantages . Certaines déviances liées à cette digitalisation peuvent avoir un impact important sur la vie des gens et même de la société.

Il est donc nécessaire de protéger ses données personnelles afin de ne pas s'exposer à certaines dérives.

L'ANTIC consciente de l'importance de la protection des données dans le développement de l'économie numérique au Cameroun a réuni ce mercredi 25 septembre a l'hôtel Sawa de Douala les responsables en chargés du traitement des données à caractère personnel dans les différents secteurs d'activité( banques, des opérateurs de télécommunications, des hébergeurs de sites web, administrations et plateforme locale de commerce en ligne) autour d'un atelier de deux jours.

Placés sous le thème :.'' Protection des données, une nécessité pour l'essor de l'économie numérique" les travaux de Douala ont servi de plateforme d'échange pour enseigner aux responsables sus cités des techniques de protection des données à caractère personnel. Mais aussi échanger sur les règles de droit qui encadrent le secteur de la protection des données personnelles.

Il a été aussi question durant les deux jours de travaux d'évoquer d'autres points toujours liés à la protection des données . il s'agit ici de la protection des données bancaires personnelles, l'audit de sécurité des plateformes de gestion des données, des réseaux sociaux et même de la certification électronique et la protection des données sensibles.

Si l'ANTIC se préoccupe autant de la protection des données, c'est aussi au vue du taux de pénétration croissant de l'Internet au Cameroun. De 5% en 2011, il est passé à plus de 40. % en 2018 ce qui fait de chaque individu " une banque de données importante pour les fournisseurs de services et de produits toujours est-il que ces derniers n'ont pas encore assez pris conscience des problématiques liées à la protection de la vie privée" selon le Pr Ebot Ebot Enow, directeur général de l'Antic.

Les fournisseurs de contenus des réseaux de communication électroniques devraient devrait redoubler d'attention en ce qui concerne les données à caractère personnel afin de ne pas tomber sous le coup de la loi du 21 décembre 2010 relative à la cyber sécurité et à la cybercriminalité au Cameroun.

27sept.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo