CAMEROUN :: LA BAS OU LE PROCÈS PERTE TEMPS - :: CAMEROON
CAMEROUN :: LA BAS OU LE PROCÈS PERTE TEMPS - :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • Correspondance : Fernand DJAMPOU
  • vendredi 12 juillet 2019 16:56:00
  • 5084

CAMEROUN :: LA BAS OU LE PROCÈS PERTE TEMPS - :: CAMEROON

Nos intellectuels ont fini par ouvrir un procès inutile dans un contexte d'urgence ou les camerounais ont plus besoin de questionner les causes profondes des crises.
Quand on connaît le terreau de la Bas, est ce qu' on discute qu' on veut nous faire soigner les manifestations d'un état systémique ?

Qui composent la Bas, si ce n'est les camerounais au delà de ce que on veut nous faire croire que le groupe est monoethnique.

La bas est juridiquement née il y a très peu. Cependant le mouvement de contestation existe bien au delà de quelques formations politiques et du scrutin présidentiel récent.
Il serait utile de mentionner que cette nouvelle forme de contestation commence à ngoakele avec les revendications estudiantines des début 90. Beaucoup de camerounais ont été amenés à s'exiler face à une répression sévère.

Les doléances de la diaspora sont connues depuis longtemps et personne ne doute de la légitimité et la sincérité. Mais nos dirigeants ne sont pas prêts de s'encombrés de personnes qui auront connu la vraie démocratie.

Sur le terrain, la contestation pendant longtemps était plus fait divers. En exemple tout le monde a vu le "caporal grillé " Emmanuel Kemta LE CombattantKeita " avec son mégaphone seul devant l'hôtel demandé à Paul BIYA de rentrer au Cameroun. Aujourd'hui il a pu rassembler des milliers de compatriotes pour les mêmes actions.
La vérité c'est que le pays va très mal et ceux qui sont chargés de résoudre nos problèmes n'ont pas l'intention de perdre leur privilège.

La Bas pour nous n'est pas le problème, la Bas est la conséquence du fait que un groupuscule de camerounais issus de toutes les régions utilisent les moyens de l'état pour protéger la bouffe sans jamais améliorer la condition du peuple.

Pour moi la CRTV est bien plus dangereuse que la Bas avec sa propagande évidente. Le parti d'état qui monte des tribus contre les autre est un cancer. Nos dirigeants dans leur entêtement sont la cause de toutes les crises que nous vivons. Un malade qui fait la fièvre n'a pas toujours le paludisme. Le Cameroun est malade de ne pas pouvoir librement choisir son destin et ses dirigeants.

Je suis triste pour ce qui est arrivé récemment à mon papa qui est le père de ses créatures. Si mon avis compte il n'aurait jamais été humilié. Mais,

La BAS n'est qu' une réponse à la mal gouvernance.

Fernand DJAMPOU
"L'urgence de la parole "

12juil.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

canal de vie

Vidéo