Des associations camerounaises de Belgique pleurent la mort du journaliste Jean Baptiste Sipa :: BELGIUM
Des associations camerounaises de Belgique pleurent la mort du journaliste Jean Baptiste Sipa :: BELGIUM
 
BELGIQUE :: SOCIETE Des associations camerounaises de Belgique pleurent la mort du journaliste Jean Baptiste Sipa :: BELGIUM
  • Correspondance : Des associations patriotiques camerounaises de Belgique
  • jeudi 11 juillet 2019 11:32:00
  • 2306

Des associations camerounaises de Belgique pleurent la mort du journaliste Jean Baptiste Sipa :: BELGIUM

Nous, le CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora), le CEBAPH (Cercle Belgo-Africain Pour la promotion Humaine), le Mouvement de février 2008 au Cameroun, le CNI ( Collectif National contre l’Impunité au Cameroun), Action Solidaire Internationale, la Fondation MOUMIE, le Comité Citoyen pour la Libération des Prisonniers Politiques au Cameroun, réunis sous le label des associations patriotiques et combattantes camerounaises de Belgique, avons appris avec émotion la disparition le mercredi 11 juillet 2019 à l’âge de 81 ans à Douala, de Monsieur Jean Baptiste Sipa, grand nom de la presse camerounaise, témoin actif des mutations et des luttes démocratiques de notre pays et du continent africain.

L’ancien directeur de publication du quotidien Le Messager comptait parmi les doyens de la presse au Cameroun.

Il a passé la plus grande partie de sa vie dans le journalisme. Après avoir travaillé dans les années 70 au journal la Gazette, le journaliste intègre la rédaction du quotidien Le Messager plus tard.

Durant son séjour au Messager, Jean-Baptiste Sipa gravit tous les échelons au point de devenir directeur de publication de ce journal, après le décès de Pius Njawe, le fondateur de ce quotidien privé.

Outre ces journaux, Jean Baptiste Sipa a aussi fait ses classes dans d’autres médias, à l’exemple de Dikalo, l’Effort Camerounais, etc.

Défenseur des droits de l’Homme et de la liberté d’expression, il était le coordonnateur de l’Article 55, une association de défense et de promotion des droits humains

Jean Baptiste Sipa restera d’abord dans les mémoires des Camerounais et des Africains comme un journaliste professionnel et d’investigation.

Dans un continent où « la Politique du Ventre » sévit, guide et corrompt plusieurs de ses confrères, JBS est resté intraitable et d’une intégrité légendaire par rapport à la déontologie de son métier. Il n’a pas accepté de réfléchir avec son ventre comme nombre de ses pairs que les pouvoirs africains avaient mis au pas. Il a choisi de faire de son métier, un des maillons essentiels dans la construction des Etats africains démocratiques.

Les associations patriotiques et combattantes camerounaises de Belgique, à l’instar de toute la famille de la presse nationale en particulier et africaine en général, portent le deuil de celui qui restera à jamais un des grands maîtres du journalisme au Cameroun.

Nous sommes convaincus que les valeurs positives léguées par Jean Baptiste Sipa à plusieurs générations de jeunes journalistes Camerounais et Africains demeureront à jamais une trajectoire de vie pleine et riche en enseignements, et en profitons pour exhorter les professionnels des médias, à s’approprier les valeurs positives qui découlent de cet héritage exceptionnel. Des valeurs qui devraient, selon notre vision, être pérennisées et améliorées pour le triomphe de la presse non partisane et libre.

Paix à l’âme de Jean Baptiste Sipa, il a beaucoup donné. Aux autres de continuer à faire entendre la voix des sans voix.

Nous adressons nos sincères condoléances à la famille et aux amis de M. Jean Baptiste Sipa, dont son décès est une grande perte pour la presse indépendante du Cameroun.

Fait à Bruxelles, ce jeudi 11 juillet 2019.

- Le CODE (Collectif des organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora
- Le Cercle Belgo-Africain Pour la promotion Humaine
- Le Mouvement de février 2008 au Cameroun
- Le Collectif National contre l’Impunité au Cameroun
- Action Solidaire Internationale
- La Fondation MOUMIE
- Le Comité Citoyen pour la Libération des Prisonniers Politiques au Cameroun

11juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo