Camer.be
RD CONGO :: Congo- RDC : Tshisekedi désigne son allié Vital Kamerhe directeur de cabinet :: CONGO DEMOCRATIC
RD CONGO :: POLITIQUE
  • Source : Africanews
  • lundi 28 janvier 2019 14:22:00
  • 2691

RD CONGO :: Congo- RDC : Tshisekedi désigne son allié Vital Kamerhe directeur de cabinet :: CONGO DEMOCRATIC

Pas de changement de cap pour Vital Kamerhe, allié du nouveau président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi. Directeur de campagne de ce dernier lors de la présidentielle du 30 décembre, Vital Kamerhe conserve ses fonctions. Il a été désigné ce vendredi directeur du cabinet présidentiel.

L’information, relayée par des médias congolais et l’Associated Press, mais qui doit encore être confirmée par ordonnance, a été donnée lors de la remise et reprise officielle entre le président sortant Joseph Kabila et son successeur Félix Tshisekedi. Selon le site Politico.cd, M. Kamerhe a en outre eu une cérémonie de remise et de reprise avec Néhémie Mwilanya, directeur de cabinet du président Kabila.

Ancien président de l’Assemblée nationale, Vitale Kamerhe – tout comme Félix Tshisekedi – s’est retiré à la dernière minute de la coalition Lamuka de laquelle devait provenir un candidat unique de l’opposition pour la présidentielle. Les deux hommes ont par la suite uni leurs forces pour fonder, en novembre 2018, la coalition CACH.

Un ticket gagnant avec l‘élection de Félix Tshisekedi qui a été investi ce jeudi président de la République, malgré les contestations de son rival Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka.

Si le nouvel homme fort de Kinshasa a rendu un vibrant hommage à son allié lors de cette cérémonie, il lui sera cependant difficile de tenir la promesse prise dans le cadre de l’accord. En effet, celui-ci soulignait que M. Kamerhe deviendrait Premier ministre en cas de victoire de Félix Tshisekedi.

Sauf que, la Constitution congolaise suggère que le Premier ministre, nommé par le chef de l’Etat, doit être issu du parti, de la coalition ou du groupe parlementaire qui a la majorité au sein de l’Assemblée nationale. Dans le cas d’espèce, il s’agit du Front commun pour le Congo de Joseph Kabila qui a raflé une large majorité dans la nouvelle Assemblée nationale.

De quoi engraisser la thèse selon laquelle l’ancien président dispose d’une bonne marge de manœuvre pour continuer de “gouverner” le pays.

28janv.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo