CAMEROUN :: Pierre Semengue : « Nous sommes prêts à organiser le championnat » :: CAMEROON
CAMEROUN :: Pierre Semengue : « Nous sommes prêts à organiser le championnat » :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SPORT
  • Cameroon Tribune : Propos recueillis par P. G. M.A.
  • mercredi 23 janvier 2019 06:43:00
  • 8994

CAMEROUN :: Pierre Semengue : « Nous sommes prêts à organiser le championnat » :: CAMEROON

A quelques jours du lancement du championnat national de football, quelle est la situation générale de la LFPC, particulièrement la situation financière ?
Nous n’avions pas d’argent mais la Fecafoot a décidé de nous allouer une subvention. Je ne connais pas le montant qu’elle mettra à notre disposition. Nous avons déjà reçu un chèque de 8 millions de F. Le reste suivra. Pour organiser une journée de championnat, nous dépensons 11 millions de F. Si la Fecafoot veut nous aider, elle doit nous donner au moins l’équivalent de quatre à cinq journées. Pour ce qui est des autres intervenants, le ministre des Sports a écrit au ministre des Finances afin qu’il nous accorde une avance de 300 millions de F sur les 560 millions attendus. Le Premier ministre devrait également nous accorder 350 millions de F pour la portion centrale de la ligue. Je dois rencontrer le chef du gouvernement dans les prochains jours, à cet effet. Voilà les sources de financement sûres de la Ligue.

Vous avez annoncé être en négociation avec différents sponsors. Où en êtes-vous ?
Nous avons rompu avec MTN. Il existe une prime de bonne séparation qui s’élève à 210 millions. Nous devons la recevoir d’ici la fin du mois. Une correspondance a déjà été adressée à l’entreprise de téléphonie mobile. Toutefois, d’autres sponsors frappent à la porte de la Ligue. Il y a notamment l’entreprise chinoise Boom Lign qui doit monter les véhicules à Kribi. Elle ambitionne d’injecter 1 milliard 820 millions de F, dont 810 millions de F seront disponibles à la fin du mois en cours. Une autre structure, qui s’engagera dans le pari sportif, une fois installée, pourra nous donner 800 millions de F. Nous attendons également les petits calibres qui nous donneront 10 millions de F ici, 20 millions là. C’est tout ça qui pourra renflouer les caisses de la Ligue.

Pensez-vous que les tensions finiront par se taire entre les présidents de clubs, qui ont des desiderata pour le déroulement harmonieux du championnat ?
Le syndicat n’existe pas. C’est l’Acec (Association des clubs d’élites du Cameroun) qui existe. Il est vrai que ce sont les mêmes clubs, mais la mutation d’association en syndicat n’est pas verbale. Elle est signée par un acte réglementaire. Où est-il ? Le Sycec exige une Assemblée générale au préalable. Or, le conseil d’administration du 11 janvier dernier a convoqué l’assemblée générale pour la fin du mois de février. Que veulent-ils d’autre ? Au cours du même conseil, on a entériné la date du 26 janvier pour démarrer le championnat, comme indiqué lors de la réunion de concertation avec la Fecafoot. Il n’y a donc pas de crise au niveau de la Ligue. Nous sommes prêts à organiser le championnat.

23janv.
Lire aussi dans la rubrique SPORT

canal de vie

Vidéo