Camer.be
CAMEROUN :: Eau et électricité : L’Etat allège les factures :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Cameroon Tribune : Josy MAUGER
  • lundi 14 janvier 2019 09:22:00
  • 1700

CAMEROUN :: Eau et électricité : L’Etat allège les factures :: CAMEROON

Dès le 1er février les tranches de consommation exonérées de taxes seront étendues pour ces deux services.

Dès le mois de février prochain, ils seront plus nombreux, les Camerounais qui vont bénéficier d’une exonération de la TVA leur consommation d’électricité et d’eau. En effet, les tranches exonérées de la taxe sur la valeur ajoutée sont passées du simple au double. Ainsi, pour l’électricité, on passe d’une consommation comprise entre 0 et 110 Kilowatts/heure (Kwh) à un maximum de 220 Kwh. Il en est de même pour l’eau potable, où les clients ayant utilisé entre 0 et 20 mètres cubes durant le mois seront exonérés de cette taxe.

Jusqu’ici, seuls les consommateurs de 0 à 10 m3 en bénéficiaient. Concrètement, les ménages et les petites entreprises qui consomment le moins d'électricité et d’eau potable devraient voir leurs factures mensuelles diminuer. camer.be. C’est l’une des innovations fiscales contenues dans la loi de finances 2019. Une mesure qui, selon un responsable de la direction générale des Impôts, vise notamment l’amélioration du climat des affaires et du niveau de vie des populations.

Comme le stipule la loi de finances, ces mesures et bien d’autres prendront effet dès le 1er février 2019. A cette date, les effets de cette exonération seront visibles sur les factures pour ce qui est de l’électricité et de l’eau, et dès janvier pour les clients prépayés c’est-à-dire ceux qui payent leur facture bien avant de consommer, notamment via les compteurs à cartes. Les index lus sur les compteurs en février déterminent en effet les consommations du premier mois de l’année.

Un bémol cependant : pour les consommations allant audelà de 220 Kwh, la TVA est appliquée sur toute la consommation. Avant cette innovation et pour ce qui est du courant électrique, pour la tranche exonérée entre 0 et 110 Kwh, ladite taxe n’était pas appliquée sur l’excédent de consommation. Par exemple, pour une consommation mensuelle de 120 Kwh, la TVA n’était calculée que sur 10 Kwh.

Pour la majorité des ménages, cette innovation est un ouf de soulagement, ils vont pouvoir faire des économies à ce niveau. Selon Joséphine A, le montant de sa facture d’électricité atteignait près de 36 000 F tous les mois, dont environ 5000 F de TVA. Mais pour Blaise T, autre abonné, cette mesure peut devenir un piège.

« Je vais désormais faire plus attention à mes consommations et ne plus dormir avec la lumière par exemple », indique-t-il. Par ailleurs pour bénéficier de cette exonération, il est conseillé aux clients d’avoir un compteur par ménage, à l’effet de contenir la consommation dans la marge non taxée. Il faudra également qu’ils contrôlent les consommations électriques et d’eau elles-mêmes, dans chaque ménage. Il faut relever que le non-respect de ces pratiques peut entraîner une hausse d’environ 4% du prix final à payer sur la facture de consommation .

14janv.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo