Camer.be
Belgique- Cameroun: APPEL DE BRUXELLES POUR LA RESISTANCE ET LE DEPART DE BIYA "(Texte et vidéo) :: BELGIUM
BELGIQUE :: POLITIQUE
  • Correspondance : Le Comité d'Organisation
  • mardi 23 octobre 2018 10:58:00
  • 2497

Belgique- Cameroun: APPEL DE BRUXELLES POUR LA RESISTANCE ET LE DEPART DE BIYA "(Texte et vidéo) :: BELGIUM

En ce 22 octobre 2018, où le dictateur Paul Barthélemy Biya et son régime viennent de commettre un énième hold-up, nous, Camerounaises et Camerounais de la Diaspora patriotique, appelons le peuple Camerounais tout entier, à l’intérieur et à l’extérieur du Cameroun, à se lever comme un seul homme contre cette nouvelle forfaiture ! Oui, c’est une forfaiture comme Biya en a tant commises depuis 36 ans qu’il pourrit la vie des Camerounais ! Mais c’est la forfaiture de trop !

TROP C’EST TROP ! Libération nationale ! Dialogue National Inclusif !

Debout peuple camerounais du Nord, du Sud, de l’Ouest, de l’Est, francophone ou anglophone. Debout pour stopper cette dernière forfaiture et mettre fin une dictature devenue insupportable.

Voilà les mots d’ordre que nous lançons ici ce soir, devant l’ambassade du Cameroun à Bruxelles, ce 22 octobre 2018.

Depuis 1992, Paul Biya se maintient au pouvoir par la fraude électorale. Il s’est taillé une loi et un code électoral sur mesure pour se faire proclamer systématiquement "élu", quel que soit le véritable verdict des urnes. Aujourd’hui, sa machine à tricher vient encore de frapper ! Et nous disons NON au braquage électoral et à la proclamation de résultats frauduleux !

D’abord, le Conseil Constitutionnel aux ordres, a entériné la partition de facto du pays, dans une élection où les Camerounais du NO-SO n’ont pas pu participe. Ce qui questionne la pleine légitimité de cette consultation électorale. Ensuite, elle est une insulte à nos compatriotes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest qui meurent encore aujourd’hui. Comment réconcilier demain les Camerounais lorsqu’on a nié la présence et la participation d’une partie d’entre eux à une élection capitale ? La mascarade du pouvoir est devenue insupportable.

Aujourd’hui, nous appelons encore une fois, à un Dialogue National Inclusif, avec toutes les parties prenantes, sans exclusion aucune.
Nous appelons aussi à une nouvelle ère, éventuellement à une transition politique, en vue de l’élaboration d'institutions et de lois plus démocratiques.

Nous appelons les leaders de l’opposition, candidats ou non à cette élection présidentielle, à faire bloc ensemble, afin le régime dictatorial de Paul Biya, à son armée et à l’opinion internationale, le départ pacifique de M. Biya comme seule porte de sortie des multiples crises qui minent le Cameroun.
La première étape de toute véritable solution aux problèmes du Cameroun, c’est le départ de Paul Biya du pouvoir ! Suivie d’une transition politique comme il y en a eu beaucoup dans d’autres pays. Après Biya, ce ne sera pas le chaos, mais plutôt la renaissance du Cameroun !

Ici à Bruxelles, nous appelons les patriotes et les amis du Cameroun à rester mobilisés autour de ces mots d’ordre.

Nous les appelons à une première démonstration de force et de détermination ce samedi 27 octobre à 14H00 devant l’Ambassade du Cameroun en Belgique. Chers compatriotes, venez nombreux ! Venons dire, sans peur, avec force, notre volonté de changement.

NON A LA CONFISCATION DU POUVOIR PAR PAUL BIYA
VIVE LE CHANGEMENT PACIFIQUE ET DEMOCRATIQUE !
VIVE LA RECONCILIATION CAMEROUNAISE !
VIVE LE CAMEROUN !

Le Comité d'organisation

- Association des Médécins Patriotes de Belgique
- Mouvement de février 2008
- Le CPD
- CCL Libération
- Stand Up For Cameroon
- Cercle Félix Moumié
- Solidarité universelle
- ASMA
- Communauté camerounaise de Belgique
- Association des étudiants camerounais de Belgique:
- ASSOCIATION DES CAMEROUNAIS DE LA RUE Heyvaert
- Le CODE

Contact des organisateurs:

Les contacts

Email: manifdebruxelles@gmail.com 
Tel:
0465/906431
0465/126618
 

23oct.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo