Camer.be
Cameroun: la faute, le fondement de la procédure de divorce au Cameroun :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DU DROIT
  • Camer.be : Atangana Eteme Emeran
  • samedi 15 septembre 2018 13:28:00
  • 9747

Cameroun: la faute, le fondement de la procédure de divorce au Cameroun :: CAMEROON

Bonjour messieurs, Je suis un jeune camerounais âgé de 35 ans, vivant au Cameroun et marié depuis près d'un an et 5 mois à une femme vivant à l'étranger. Nous nous sommes mariés par amour et avons un fils qui vit avec elle à l'étranger.

Tout allait bien jusqu'au mois dernier quand elle a voulu que je change d'obédience et me convertisse à la sienne (c'est la femme qui est sensée suivre le marie et non le contraire), je précise que je suis catholique confirmé et elle je ne sais pas trop, mais elle est dans ce qu'on appelle vulgairement "église réveillée".

Sans aucune animalité entre nous, malgré mes efforts pour tout arranger, nous avons décidé d'un commun accord de nous séparer pour le bien de tous et celui de notre fils.

Je me permets donc de vous contacter aujourd'hui afin d'avoir plus d'informations car j'ai lu sur internet que vous êtes disponible pour des consultations.

J'aimerais donc savoir si une annulation de mariage est possible dans notre cas, si oui comment se passe la procédure, quels sont les documents à produire et qu'est-ce que ça peut me coûter?

Si une annulation n'est pas possible, dans ce cas on parlera de divorce alors comment se passe la procédure, quels sont les documents à produire, qu'est-ce que ça me coûtera, les 2 parties sont-elles obligées à être présentes et quelle est la durée de la procédure?

Je précise que nous sommes tous 2 consentants, peu importe la procédure de rupture validée mais une annulation serait la meilleure dans notre cas.

Dans l'attente de votre réponse Messieurs, je vous prie d'agréer mes sincères respects et vous remercie d'avance.

Cordialement.

La réponse du Cabinet

Le mariage ayant été consommé, avec un enfant, la procédure de divorce n’est pas envisageable. C’est plutôt le divorce qui est possible. Pour cela vous devez chercher une faute à l’encontre de votre conjointe, fut-elle imaginaire. En effet, nous ne sommes pas en France où le divorce par consentement mutuel est légal.

Au Cameroun, il faut une faute de la part d’un des époux pour saisir le juge d’une requête. Il faut trouver un avocat qui vous aidera à matérialiser une faute.

A cet effet pour que la procédure soit déclenchée, il faut produire l’acte de mariage, l’acte de naissance de l’enfant et se rendre au tribunal de première Instance de votre ressort muni d’une requête. La procédure du divorce est écrite. Elle n’est pas verbale.

NB: Nos consultations sont gratuites.

Pour des cas d'incomprehension juridiques, vous pouvez nous écrire à
info@camerlex.com  ou seumo@hotmail.com  ou enfin webmaster@camer.be 

Vous pouvez aussi visiter notre site internet partenaire en dessous

https://www.camerlex.com/ 

15sept.
Lire aussi dans la rubrique POINT DU DROIT
Vidéo