Camer.be
CAMEROUN :: Père Alain Renard « J’ai connu André Siaka quand il était en 2nde C au collège Libermann de Douala » :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Pour Camer.be : Dominik Fopoussi
  • vendredi 31 août 2018 12:34:00
  • 4875

CAMEROUN :: Père Alain Renard « J’ai connu André Siaka quand il était en 2nde C au collège Libermann de Douala » :: CAMEROON

Je l’ai connu quand il était en seconde C. C’était ma première expérience en Afrique noire en 1964. J’arrive là plein d’enthousiasme, essayant de transmettre des connaissances de physique, de mathématiques, et lui, un élève extrêmement éveillé. C’était le premier de la classe, très ouvert, très simple aussi. C’était un garçon charmant, très sociable qui posait facilement des questions, avec lequel on discutait facilement. Je suis même allé dans sa famille à Bandjoun.

Ce qui m’a frappé, c’est qu’il était aussi vif, rapide. Je voyais qu’il terminait toujours avant ses camarades. Les autres trouvaient le devoir trop long, lui par contre avait terminé 10 mn – un quart d’heure à l’avance ; alors dans les épreuves suivantes, je mettais toujours une question pour lui, pour l’obliger de rester jusqu’au bout.

Avec le père Crouigneau, nous avions demandé aux pères jésuites à Versailles s’ils accepteraient de le recevoir mais comme il venait du Cameroun, ils se disaient «il ne sera pas de niveau, etc.». Comme on a tellement insisté, ils ont fini par l’accepter à Sainte Géneviève, à Versailles, et comme il a bien tenu, ça a encouragé l’école ensuite à accepter d’autres élèves venant du collège Libermann.

31août
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo