Camer.be
CAMEROUN :: Produits contaminés : 71 cartons de maïs doux saisis :: CAMEROON
CAMEROUN :: ECONOMIE
  • Cameroon Tribune : Maimounatou BOURZAKA
  • mardi 28 août 2018 13:56:00
  • 988

CAMEROUN :: Produits contaminés : 71 cartons de maïs doux saisis :: CAMEROON

Ces denrées d’origine hongroise ont été présentées hier à la presse par le Mincommerce.

Faites attention aux produits surgelés que vous achetez dans les grandes surfaces ! D’importants stocks de maïs doux contaminés à la listériose (pathologie grave d’origine alimentaire entraînant une infection du système nerveux cen- tral) ont été présentés hier par le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana.

Il s’agit de 71 cartons de maïs doux de la marque « Pinguin » conditionnés dans des emballages plastiques de 2,5kg. Provenant de la Hongrie, ces denrées impropres à la consommation humaine et animale ont été récemment saisies à Douala par les équipes de la brigade de contrôle et de répression des fraudes du Mincommerce à la suite d’une alerte de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « L’institution faisait état de ce que ces marchandises ont été contaminées à la listériose. A la suite de cette alerte, nous avons relayé l’information au Cameroun notamment par la voie du ministère de la Santé publique, puis procédé à la saisie de ces marchandises qui étaient limitées à un importateur », a indiqué le Mincommerce.

Pour Luc Magloire Mbarga Atangana, l’opération ne compte pas s’arrêter là. « Nous avons certes procédé au retrait de ces produits mais il n’est pas exclu qu’il puisse encore en avoir dans d’autres espaces marchands. Nous comptons redoubler d’ardeur et inviter les consommateurs à plus de vigilance», précise-t-il. S’agissant de ceux déjà saisis, le Mincommerce rassure avoir pris des mesures idoines pour que ces produits soient détruits.

Cette cérémonie qui avait pour cadre la salle de conférences du Mincommerce, était également l’occasion pour Luc Magloire Mbarga Atangana d’inviter les Camerounais à consommer les produits locaux. Il a par ailleurs exhorté les opérateurs économiques à investir davantage dans la chaîne du surgelé. « Ce sont des choses que nous pouvons faire et qui ne coûtent pas grand-chose », a martelé le Mincommerce.

28août
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE
Vidéo